Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
Le Webmester et vous
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :
unsaparis@orange.fr

Vos permanents :


Mr Dominique M'GUELLATI :
dominique.mguellati@paris.fr
           01 43 47 84 43
Mlle Alexandra BRANDINI-BREMONT :
alexandra.brandini-bremont@paris.fr
           01 42 76 70 86

PP.jpg

RÉSULTATS DE NOTRE ENQUÊTE SUR LES « FORMATIONS PROFESSIONNELLES » D'APRÈS LES TÉMOIGNAGES DE TECHNICIENS
Merci à toutes et à tous de nous avoir adressé vos nombreux témoignages.

Les questions portaient sur les examens professionnels, les concours et les formations.
La situation actuelle vous semble-t-elle satisfaisante ? Le type d’épreuves vous parait-il adéquat ? Les formations sont-elles adaptées aux épreuves?
Vos réponses vont de la simple affirmation "non absolument pas" à des remarques beaucoup plus détaillées et pertinentes :
" Du point de vue des techniciens, la situation n'est pas satisfaisante. L'évolution logique du technicien est l'ingénieur, ce qui nécessite 5 ans de formation, incluant une année de classe préparatoire incompatible avec une vie de famille, puis 4 ans d'études. Le recrutement dans le corps des TS ayant évolué (plus de la moitié des TS sont titulaires de diplômes de l'enseignement supérieur de type licence/master/doctorat), est-il judicieux d'imposer une formation de 5 ans à des gens l'ayant déjà suivie ailleurs? L'autre voie est l'examen professionnel, réservé aux TS. Les postes ne sont déjà pas nombreux, et il est à déplorer que sur ces postes, la moitié soit (depuis peu) réservée aux agents de maîtrise. Pour toutes les épreuves d'accession aux préparations, il serait judicieux de fournir un corrigé afin de pouvoir se situer".

Vos témoignages montrent d'une manière générale que vous n'êtes pas satisfait de la situation actuelle. Il existe un manque d'information, de cohérence, de durée et d'inadéquation aux différents examens, concours et formations qui jalonnent le parcours d'un Technicien Supérieur des Administrations Parisiennes.
"La situation actuelle est loin d'être satisfaisante. En regroupant l'ensemble des techniciens dans un même corps on ne tient plus compte des spécifications de chacun".
" Manque de communication à mon sens sur les examens professionnels. Il pourrait y avoir des cours tout le long de l'année, plutôt que des cours en salle sur une période courte."
" Plus d'information sur les épreuves de l'examen pro ingénieur serait un plus."
Ainsi qu'un gros malaise entre nos différentes spécialités et les options proposées aux examens. Exemple d'un témoignage qui résume la difficulté d'appartenir à un corps ayant autant de missions et de fonctions différentes :
"Concernant l'examen professionnel d'ingénieur TP dont j'ai passé les épreuves il y a 2 ans, je trouve pour ma part le programme des épreuves complètement inadaptées à la spécialité laboratoire. En effet, il existe 4 options à cet examen et aucune pour la spécialité Technicien Supérieur laboratoire. À quand une véritable option pour les techniciens issus de la filière laboratoire? En effet, depuis l'intégration de l'ex-corps des techniciens de laboratoire au corps des techniciens supérieurs, rien n'a été fait pour eux pour qu'il puisse évoluer. Les programmes des épreuves n'ont pas été modifiés en conséquence pour s'adapter à l'intégration de cette nouvelle filière. En conclusion, je trouve donc pour ma part que la filière laboratoire n'est pas du tout intégrée au programme des épreuves de l'examen professionnel d'ingénieur TP. Cet examen n'est donc pas adapté pour les techniciens supérieurs dans la spécialité laboratoires".

En effet seulement 4 options, pour l'examen professionnel d'ITP, sur les 8 spécialités que compte notre corps interpellent. De plus sur ces 4 options il y a des formations qui ne sont pas assurées, faute de formateurs ou de participants.
"Concernant les formations, il y'a des options qui ne sont pas assurées, (exemple assainissement.)
"Quel que soit le concours ou examen la préparation est (quasi) inexistante pour la spécialité informatique. En général c'est faute de participant, 5 personnes minimum pour organiser les cours. Mais même lorsque les 5 participants sont réunis les cours sont annulés faute de professeur"

Malaise aussi pour les examens comportant des épreuves orales.
"La formation pour l'examen professionnel de TSAP Chef n'est pas du tout adaptée à ce qu'attend le jury. Le jury devrait être représenté par l'ensemble des spécialités pour éviter tout favoritisme".
"La situation actuelle concernant les examens professionnels et concours ne me paraît pas du tout satisfaisante. L'oral ne met pas à l'aise, les jurés sont peu avenants, certains peu attentifs. Je crois peu à leur objectivité!"

Mécontentement aussi chez les formateurs qui regrettent un manque de dialogue et de coordination.
" La personne qui faisait le sujet de l'épreuve technique n'a jamais pris la peine de rencontrer les intervenants de la formation pour discuter de ces attentes. Comment un formateur peut-il préparer dans de bonnes conditions les agents aux concours sans dialogue, ni coordination, ni information.

Bien sûr tous les témoignages n'étaient pas critiques quelques TSAP positivaient (très peu) quand d'autres broyaient franchement du noir ou trouvaient injuste les épreuves et la durée très différente du concours de technicien Supérieur principal suivant les spécialités. Pas faux car au final nous avons tous la même grille de salaire et nous appartenons au même corps. Une journée entière d'examen (8h) pour la moitié des spécialités de TSAP contre pour l'autre moitié pas d'examen sur table mais un dossier à constituer et un entretien avec un jury de 25min maxi, c'est le grand écart ! La DRH estime peut-être qu'il faut tester la résistance et la forme physique de certains techniciens?
En tout cas il est impératif d'équilibrer les examens d'un même corps en allégeant les épreuves pour certains. Surtout que le 1er groupe après le bachotage de 8h subit aussi l'entretien avec le jury de 25min.

Petit panel de vos réponses :
"La durée et le contenu des épreuves des concours de TSP sont très différents suivant les spécialités. 3h pour la rédaction d'un dossier technique suivi de 5h pour résoudre un cas pratique, soit 8h d'examen intensif en salle. Alors que pour les autres spécialités c'est un examen sur titre, avec lettre de motivation et CV, donc préparé à l'avance, suivi pour tous, par une épreuve d'admission qui consiste en un entretien avec un jury."
"Je n'ai pas eu l'occasion d'avoir une formation dans le cadre de l'examen pro du technicien supérieur en chef, néanmoins les retours que j'ai sont plutôt positifs. Les épreuves me paraissent adéquates (travail de rédaction, dossier technique, oral)".
"Les formations en interne sont adaptées aux épreuves. Le type d'épreuve n'est pas toujours en corrélation avec le travail ensuite effectué".
"Pas si mal. Même si je regrette que les AM aient eu accès au concours ITP. Tant mieux pour eux, nous pouvons nous réjouir de leur victoire, de l'influence de leur corps sur l'administration mais cela se fera forcément au détriment des TS. L'administration ne va pas créer des postes supplémentaires d'ingénieurs. Nous devrons donc les partager. Certains pensent que les TS sont mieux armés pour préparer les concours, mais je pense qu'il y a un grand réservoir d'AM bloqués dans leur corps qui ne demande qu'à évoluer. Les TS toujours les parents pauvres des techniques. Quel intérêt de rester TS ? Bonne chance.
"Les formations ne sont pas adaptées aux épreuves. Les formateurs ne sont pas efficaces. Le type d'épreuves n'est pas adapté aux réalités des métiers."
" Les formations ne répondent pas à l'épreuve. Nous ne sommes pas préparés convenablement."

Vos témoignages constituent des préoccupations légitimes. Concernant nos collègues AM nous serons attentifs aux nombres de lauréats de cette filière par rapport à l'augmentation du nombre de places supplémentaires offertes. Nous allons solliciter une audience auprès de la DRH en tenant compte de tous vos griefs.

Date de création : 15/06/2015 @ 08:19
Dernière modification : 15/06/2015 @ 08:25
Catégorie :
Page lue 1998 fois


Imprimer l'article Imprimer l'article

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

^ Haut ^