Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2018
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
Le Webmester et vous
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :
unsaparis@orange.fr

Vos permanents :


Mr Dominique M'GUELLATI :
dominique.mguellati@paris.fr
           01 43 47 84 43
Mlle Alexandra BRANDINI-BREMONT :
                 Trésorière
alexandra.brandini-bremont@paris.fr
           01 42 76 70 86
     
10 avenue Ledru Rollin
            75012 PARIS

PP.jpg
Bienvenue sur le site de la section UNSA des SA, TS et ASBM

tigre013.gifL'UNSA, un autre regard sur le syndicalisme.

     Bienvenue sur votre site UNSA Administrations Parisiennes

​                            
section des SA, TS et ASBM

Les 5 dernières nouvelles

L'ACTION, bulletin des SA, TS & ASBM, du mois d' octobre.png   2018 est parue !
 

Avec ce mois-ci au programme :

  • L’indemnité kilométrique vélo (IKV) arrive à la Ville de Paris en 2019 et s’en va dans les autres fonctions publiques et le secteur privé… cherchez l’erreur…                                                                       ICI
  • Vers une remise en cause des accords ARTT pour les collectivités territoriales en 2019 ?                                 ICI
  • Élections, Instances, mais de quoi parle-t-on exactement ? Qui fait quoi ? - -Élections professionnelles : les instances     ICI


          Bonne lecture  BL_chat.gif  :  cliquez-ici.



pour nous faire part de vos remarques : unsaparis@orange.fr
et/ou notre nouvelle boîte générique : syndicat-UNSA-SA-TS-ASBM@paris.fr                

logo unsa info.png 
UNSA-Info - Numéro 887  - 08 octobre 2018


Malgré son opposition aux projets de réorganisation des services publics portés par le gouvernement, l’UNSA Fonction Publique a participé à la réunion sur les mesures que le gouvernement pourrait prendre pour accompagner les agents concernés par des suppressions de postes.

L’UNSA Fonction publique dénonce les perspectives dissimulées derrière les sujets abordés par le gouvernement.

Les projets de reclassement externe ou de plans de départs volontaires massifs vers le privé, liés à des restructurations ne sont pas acceptables. Le service public doit relever du secteur public, les agents publics doivent rester maîtres de leur avenir professionnel.

L’UNSA Fonction publique entend défendre les droits des agents.

 

Pour en savoir plus : c'est   ICI .

logo unsa info.png 
UNSA-Info - Numéro 884  - 18 septembre 2018

Après une interruption de près de deux mois, une nouvelle réunion dans le cadre de la concertation autour d’un « nouveau contrat social avec les agents publics » en vue d’une nouvelle loi, prévue en 2019 autour de la Fonction publique, a été organisée le 11 septembre.

Elle portait sur les dispositifs d’accompagnement qui pourraient être proposés aux agents publics dans leur transition et leur mobilité professionnelles, notamment en cas de suppression de poste.

Dans un contexte de suppression de 120 000 emplois dans la Fonction publique d’ici 2022 et d’évolution des métiers du fait de la transformation de l’action publique, les priorités de l’UNSA Fonction Publique, consistent, notamment, à prendre rapidement des dispositions pour :
     - renforcer les garanties de tous les agents publics en matière de sécurisation de leur parcours professionnel, quels que soit leur employeur ou leurs conditions d’emploi (fonctionnaire ou agent contractuel),

     - permettre aux agents publics d’être libres de leurs choix professionnels,

     - obtenir des moyens pour un accompagnement individuel de chaque agent.

L’UNSA Fonction publique estime que toutes les mesures prises devront pouvoir être appliquées aux agents des trois versants de la fonction publique.
 

Pour en savoir plus : c'est   ICI   et pour suivre l'évolution des chantiers CAP 2022 :  c'est LA ...

logo unsa info.png 
UNSA-Info - Numéro 883  - 10 septembre 2018

Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des comptes publics ouvre le 10 septembre des négociations sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la Fonction publique.

L’UNSA Fonction publique en attend des avancées concrètes et ambitieuses en faveur des agent-e-s publics.

L’UNSA Fonction publique entend aller plus loin que le protocole d’accord du 8 mars 2013 qu’elle a signé et dont la mise en œuvre doit se poursuivre. Elle déplore une année blanche pour l’égalité professionnelle en 2018, en termes d’effets concrets pour les agent-e-s.
Les employeurs publics doivent être exemplaires, en particulier l’État à la fois employeur et prescripteur de normes. Ils doivent être volontaires, cohérents et engager des plans d’actions.

Volontarisme : renforcer les mesures pour parvenir à l’égalité réelle L’UNSA Fonction publique revendique l’amélioration des rémunérations et des déroulements de carrière des métiers les plus féminisés de la Fonction publique (filières sociale, administrative, enseignante, petite enfance, santé, …).

Des dispositifs permettant la résorption des causes des écarts salariaux constatés doivent être adoptés sans tarder.

Pour lire la suite : c'est   ICI   et pour en savoir plus, c'est LA ...

logo unsa info.png 
UNSA-Info - Numéro 883  - 10 septembre 2018
 
Une délégation de l’UNSA conduite par son Secrétaire Général, Luc Bérille, a été reçue le 4 septembre par le Premier ministre, Édouard Philippe, accompagné de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, et la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn.

Cette audience se situait dans le cadre du cycle de concertation avec les partenaires sociaux engagé par le chef du gouvernement. Il s’agit d’écouter les avis et propositions sur des thèmes qui pourraient figurer dans un agenda social pour les mois à venir.

L’UNSA a fait part de la poussée de mécontentements montant dans le pays, à la suite notamment des dernières annonces d’arbitrage budgétaire 2019 particulièrement injustes. Dans un contexte de croissance plus modérée qu’attendue, de quasi-stagnation du chômage avec un fort niveau de chômage de longue durée, et de reprise de l’inflation, l’UNSA a dit son opposition à toute mesure visant à diminuer, en niveau comme en durée, les allocations chômage.

Elle a redit, par ailleurs, que face à la montée en charge des arrêts maladie courts et au surcoût qu’elle implique pour l’assurance maladie, les réponses étaient à chercher du côté de la prévention pour les questions de santé liées, notamment, au développement des risques pyscho-sociaux ou musculo-squelettiques. Elle a proposé sur ce plan que les conditions et l’organisation du travail soit mise au cœur des négociations dans les branches et entreprises.

L’UNSA a également argumenté pour que la refondation du paritarisme sur une réelle démocratie sociale et la transition écologique soient inscrites dans le futur agenda social.

Verdict vers la fin septembre où le gouvernement devrait indiquer ses choix, à l’issue des concertations.

^ Haut ^