Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
Le Webmester et vous
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :
unsaparis@orange.fr

Vos permanents :


Mr Dominique M'GUELLATI :
dominique.mguellati@paris.fr
           01 43 47 84 43
Mlle Alexandra BRANDINI-BREMONT :
alexandra.brandini-bremont@paris.fr
           01 42 76 70 86

PP.jpg

Nouvelles

logo unsa info.png                              
UNSA-Info - Numéro 849  - 20 novembre 2017
 

Alors que la loi de finances 2018 prévoit l’instauration d’un jour de carence dans la Fonction publique à partir du 1er janvier, l’analyse de l’UNSA Fonction Publique sur la démagogie et l’injustice de cette mesure vient d’être confirmée par la publication du rapport annuel sur l’état de la Fonction publique et par une étude de l’INSEE.

En 2012, alors que le jour de carence vient d’être instauré sous la présidence de Nicolas Sarkozy, la proportion de salariés absents au moins un jour au cours d’une semaine pour raisons de santé, dans les différents versants de la Fonction publique est de 3,8 % (3,7% en 2011) et de 3,6% pour les salariés du privé (3,8% en 2011).

En 2014, le jour de carence est supprimé, cette même proportion évolue ainsi : 3,9% dans la Fonction publique et 3,8% dans le privé. En 2015, ces chiffres sont inversés.

De plus, 2/3 des salariés français sont couverts par leur convention collective ou par leur mutuelle.

L’étude de l’INSEE publiée vendredi 10 novembre confirme cette analyse.

Pour l’UNSA Fonction Publique, une mesure moderne aurait consisté à une réflexion sur l’opportunité de couvrir réellement pour tous ces trois jours de carence.

Une réflexion doit être engagée autour de la protection sociale des agents publics.

Pour en savoir plus :

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

logo unsa info.png        
UNSA-Info - Numéro 849  - 20 novembre 2017

 

Le texte mettant en œuvre la Garantie individuelle de pouvoir d’achat (GIPA) obtenue pendant le rendez-vous salarial vient d’être publié.

Il concerne les agents qui n’ont pas vu pendant 4 ans leur pouvoir d’achat augmenter entre 2012 et 2016 par rapport à l’inflation.

L’UNSA Fonction Publique met en ligne un calculateur pour aider les agents à calculer leur GIPA, s’ils peuvent bénéficier de ce dispositif qui ne remplace pas une hausse de la valeur du point d’indice.

Pour en savoir plus : cliquez  ICI......  Pour accéder au calculateur GIPA... c'est ICI....


L'ACTION, bulletin des SA & TS, du mois de nov2.jpg 2017 est parue !!!
 
Avec ce mois-ci au programme :

  • Du nouveau du côté de l’indemnisation chômage.
  • RIFSEEP filière administrative : arrivée sur les fiches de paie début 2018 ! ...
  • La Ville de Paris, « ville bienveillante et solidaire », et la Mairie de Paris alors ?
 Bonne lecture BLpipe.jpg : cliquez-ici.

et pour nous faire part de vos remarques : unsaparis@orange.fr


logo unsa info.png       serv publ ronde.png 
UNSA-Info - Numéro 848  - 13 novembre 2017

Lors du Conseil commun de la Fonction publique du 8 novembre, l’UNSA Fonction publique a voté contre le report d’un an de PPCR et contre le texte sur la CSG car celui-ci ne permettra ni un gain de pouvoir d’achat, ni la compensation intégrale sur la durée des 1,7% de hausse.

L’UNSA Fonction Publique avait décidé de participer au CCFP après avoir symboliquement boycotté la pre-mière réu¬nion prévue afin de tenter de faire revenir le gouvernement sur sa décision de report de la mise en œuvre de PPCR et d’obtenir un dispositif de compensation de la hausse de la CSG, avec une hausse du pouvoir d’achat ou un dispositif le moins pénalisant possible pour les agents. Les amendements proposés par l’UNSA qui ont été retenus permettront d’éviter des injustices criantes qui n’auraient pu être corrigées. L’UNSA continue d’agir pour la défense des agents.
 

Lire le communiqué de l’UNSA Fonction Publique : le gouvernement choisit de diminuer la rémunération des agents publics.


logo unsa info.png                      
UNSA-Info - Numéro 848  - 13 novembre 2017

Une délégation de l’UNSA conduite par Luc Bérille et Luc Farré a été auditionnée par le Comité Action Publique 2022, vendredi 10 novembre. Ce comité a pour mission de faire des propositions sur les missions et les comptes publics.

L’UNSA a rappelé son attachement aux principes de l’Etat républicain et aux valeurs de la République, notamment la cohésion sociale, la solidarité, l’égal accès à un service public de qualité sur l’ensemble du territoire.

Elle a insisté sur la qualité des services publics français enviés dans le monde, qui doivent continuer de s’appuyer sur des personnels qualifiés, formés, reconnus et bien rémunérés, en nombre suffisant, occupant des emplois de qualité avec des conditions d’exercice améliorées.

L’UNSA a réaffirmé son attachement à une Fonction publique statutaire, au service des besoins de la population.

L’UNSA a questionné la méthode de travail du comité, constatant qu’elle n’était pas fondée sur un diagnostic partagé de l’évaluation des politiques publiques des dernières années et a ouvert des pistes vers des politiques publiques plus ambitieuses.

Pour en savoir plus, c'est    ICI.


logo unsa info.png                          serv publ ronde.png
UNSA-Info - Numéro 847  - 7 novembre 2017

Le Conseil commun de la Fonction publique devait examiner, entre autres, des projets de décret sur la compensation de la CSG et sur la carrière des agents publics.

L’UNSA Fonction Publique a demandé au gouvernement de revoir sa position tant vis à vis du report de PPCR que sur le pouvoir d’achat.

C’est le sens de la pétition lancée fin septembre, du courrier au Premier Ministre, de la mobilisation du 10 octobre...

L’UNSA poursuit son action syndicale pour obtenir :

- la mise en œuvre, en 2018, du plan de revalorisation des carrières des agents publics prévue dans le protocole Parcours Professionnel Carrière et Rémunération (PPCR). Elle doit se faire sans interruption, sans que 2018 soit une année blanche.

- une augmentation du pouvoir d’achat des agents publics alors que la hausse de la CSG va impacter une nouvelle fois leurs revenus, s’ajoutant au gel de la valeur du point d’indice. En effet, le dispositif annoncé par le gouvernement ne compense toujours pas intégralement la hausse de 1,7% de la CSG.

Constatant aucune évolution, les représentants de l’UNSA Fonction Publique ont décidé de ne pas siéger au CCFP du lundi 6 novembre 2017.

A l’appel de toutes les organisations syndicales de la Fonction publique, un rassemblement militant a été organisé devant le ministère des finances.
 



 


logo unsa info.png                          serv publ ronde.png
UNSA-Info - Numéro 846  - 30 octobre 2017

Le protocole PPCR permet une revalorisation des carrières avec une amélioration des grilles de rémunération des agents titulaires à partir de 2016 ou 2017 et ce, sur plusieurs années. Ce protocole a été négocié longuement.

En 2015, l’UNSA a estimé qu’il représentait une indéniable avancée pour la Fonction publique.

Aujourd’hui, l’UNSA Fonction Publique considère que le gouvernement ne respecte pas la parole de l’État lorsqu’il décide de reporter d’un an sa mise en œuvre malgré l’annonce de la confirmation de son application d’ici la fin du quinquennat.

Elle appelle chaque Union Départementale UNSA à saisir les députés et les sénateurs.

Pour en savoir plus, c'est ICI....


logo unsa info.png                              
UNSA-Info - Numéro 846  - 30 octobre 2017
 

La compensation quasi complète de la hausse de la CSG a été arrachée pour deux ans !

A l’issue du rendez-vous salarial du 16 octobre et de la réunion du 24 octobre, la compensation de la hausse de la CSG sera presque intégrale pendant deux ans et ce pour tous les agents publics, grâce aux fortes mobilisations du 10 octobre et à notre pétition.

Comment sera effectivement compensée la hausse de 1,7% de la CSG pour les agents publics ?

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

logo unsa info.png            serv publ ronde.png              
UNSA-Info - Numéro 845  - 24 octobre 2017

L’UNSA-Fonction Publique a estimé que le rendez-vous salarial du 16 octobre était décevant. La hausse de la CSG, grâce aux fortes mobilisations du 10 octobre, sera au final juste compensée mais sans gain de pouvoir d’achat.

Le ministre de l’action et des comptes publics a décidé d’un report de 12 mois de l’application du protocole PPCR tout en confirmant qu’elle serait complète d’ici la fin du quinquennat.

Pour l’UNSA- Fonction Publique, cette annonce remet en cause la parole de l’Etat et fra¬gi¬lise toutes les futu-res dis¬cus¬sions dans la fonction publique.

Surtout, elle ne reconnaît pas les efforts deman¬dés aux agents publics depuis 2011, date du pre¬mier gel de la valeur du point d’indice.

C’est pourquoi l’UNSA-Fonction Publique a décidé de saisir le Premier Ministre afin d’obtenir le maintien du calendrier initial.

L’UNSA-Fonction Publique appelle à amplifier la signature de la pétition « respect des engagements » que vous pouvez trouver ci-dessus dans l'onglet "Mobilisons-nous !"


L'ACTION, bulletin des SA & TS, du mois d'Octobre 2017 est parue !!!
 
Avec ce mois-ci au programme :

  • La fixation différenciée du point d’indice, premier pas vers une remise en cause du statut de la fonction publique ?
  • La DASES : un malaise palpable et prégnant qui dure et perdure, et des agents qui endurent...
  • Hausse de la CSG et du pouvoir d’achat pour les actifs…mais a priori pas pour les fonctionnaires !
              bonne lecturezjournal2.jpg   :   cliquez-ici.

Pour nous faire part de vos remarques : unsaparis@orange.fr

DébutPrécédent [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ] 10 pages suivantesSuivantFin
^ Haut ^