Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
 -  Année 2011
 Décembre 2011
>  ADIEU !
>  Joyeux Noël et bonne année !
>  Une simple ligne suffit pour être mis à la porte !
>  Elle approche à petits pas : la retraite
>  BIBLIOTHEQUE DU PERSONNEL : SILENCE ON FERME !
>  APPEL DES SYNDICATS CFDT CGT FSU UNSA
>  Bas salaires : une petite indemnité sur la paie du mois de décembre
>  Valérie Pécresse veut une "révision générale des politiques locales"
>  REORGANISATION DE LA DRH
>  AUGMENTATION DU TEMPS DE TRAVAIL DES FONCTIONNAIRES SANS REMUNERATION SUPPLEMENTAIRE DE QUI SE MOQUE-T-ON ?
 Novembre 2011
>  Des millions d'Européens veulent travailler plus
>  Égalité hommes-femmes dans la FP
  Contre la fermeture de la bibliothèque Morland : argumentaire très étayé d'une farouche opposante
>  L'histoire moderne de l'homme politique est finie
>  Lettre à Mme Errecart - ratios promus-promouvables SA
>  Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA appellent à la mobilisation
>  De quoi l'encadrement est-il le nom ?
>  GIPA (garantie individuelle du pouvoir d'achat) 2011
>  Préavis de grève dans la fonction publique européenne
>  NON A UN JOUR DE CARENCE POUR LES AGENTS PUBLICS !
>  QUID DES ELECTIONS PROFESSIONNELLES A PARIS ?
>  Discrimination au recrutement sans concours à la Ville de Paris
>  Maïté Errecart
>  Les syndicats européens vent debout contre la libéralisation du rail
>  Identité numérique : les réserves de la Cnil et de la commission des lois du Sénat
>  Comparatif : le temps de travail dans les Etats membres
>  Nouveau relèvement du plafond de l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé
 Octobre 2011
>  Pourquoi la libéralisation des services publics fait monter les prix
>  Liberté publique : un maire perd son procès, au final contre un blogueur 
>  Le Comité des régions appelle à développer la mobilité européenne des agents territoriaux
>  Thomas Jefferson : un visionnaire !
>  Delanoë, l'emploi, et les syndicats
>  Ecogestes
>  Santé et sécurité au travail
>  Ca déménage !
>  Un impôt sur notre santé ? C’est non !
>  Ville numérique : un projet de gouvernance plus que de technologie
>  Manif du 11 octobre 2011
>  Salariés : soyez désagréables !
>  Factures : ça coince !
 Septembre 2011
>  Fermeture de la bibliothèque Morland (suite)
>  Réforme des retraites et fonction publique
>  Négociation sur les moyens syndicaux
>  Conditions de travail...
>  Vacances en direct (VED)
>  Primes et indemnités
>  Salaires des territoriaux : un verre à moitié plein ?
>  Intéressement collectif : le décret est paru pour l'Etat, les collectivités restent dans l'attente
>  Le déficit de la France
 Août 2011
>  Nouvelle tentative de fermeture de la bibliothèque Morland
 Juillet 2011
>  Intéressement, nouvelles CAP, entretien individuel... où en est la loi dialogue social ?
>  Recensement 2008
 Mai 2011
>  Animateurs territoriaux : le décret sur le nouveau cadre d'emplois est paru
>  Des indicateurs contre la dictature du PIB
>  Agents contractuels : le projet du gouvernement fidèle à l'accord du 31 mars
>  Télétravail dans la fonction publique : le gouvernement veut passer à la vitesse supérieure
>  17e Forum Retraite organisé par la Caisse des Dépôts
>  RGPP : les raisons de la colère des maires
>  Un guide pour lutter contre la précarité des agents territoriaux
 Avril 2011
>  UNSA-info La lettre en ligne de l’UNSA nationale
>  UNSA-info La lettre en ligne de l’UNSA nationale
>  Les agents de l'Etat sont-ils des aliens ?
>  Script du chat Réforme de la catégorie B - jeudi 3 mars 2011
 Mars 2011
>  Réforme cat B - flash info Mairie de Paris
>  Nouvelles de Localtis - lettre d'info des collectivités locales
>  Infos UNSA nationale
>  Infos UNSA nationale
 Février 2011
>  Infos UNSA nationale
Le Webmester et vous
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :
unsaparis@orange.fr

Vos permanents :


Mr Dominique M'GUELLATI :
dominique.mguellati@paris.fr
           01 43 47 84 43
Mlle Alexandra BRANDINI-BREMONT :
alexandra.brandini-bremont@paris.fr
           01 42 76 70 86

PP.jpg

Nouvelles

biblio1.jpgEn perspective du CTP de la DAC du 9 déc 21011 je pense à des arguments qui, il me semble, mériteraient d’être avancés :

 La spécificité d’une bibliothèque du personnel dont la fréquentation n’est pas comparable à celle d’une bibliothèque publique. A la bibilothèque Morland en effet l’affluence maximale a lieu à l’heure du déjeuner et c’est aussi durant cette pause déjeuner que se font l’essentiel des prêts ( qui donc ne sont pas répartis sur toute la journée à la différence de bibli publiques). En effet les fonctionnaires ont quelque conscience professionnelle à ne pas séjourner tout l’après midi dans la bibliothèque! (si les prêts étaient beaucoup plus importants ne nous objecterait on pas, pour fermer la bibliothèque,  que cette bibliothèque est un lieu d’évasion du travail du personnel qui s’absente indûment du bureau ?!!!). Donc il faudrait effectuer un ratio de prêts de livres en considérant cet élément.. Je n’ai pas le sentiment que les décideurs de la DAC  aient pris cet élément en compte.

 

C’est un lieu dédié au personnel. De plus en plus de sociétés du privé et du public ou semi public (à la ccip par ex ) mettent à disposition des lieux (salles de repos, espace yoga etc) à disposition du personnel , pas par philanthropie mais dans un intérêt bien compris à savoir que l’épanouissement des agents concourt à un meilleur service rendu . La Ville de Paris va à l’encontre de cette théorie du well being.  

 

En période de crise économique, fermer cette bibliothèque c’est concourir à l’appauvrissement économique des agents (les livres sont chers) et à son appauvrissement culturel.Mesure donc en tout point pénalisante.

Cette fermeture est démotivante pour les agents alors que cette bibliothèque est un lieu certes de culture mais aussi d’apaisement des tensions.

C’est une bibliothèque de prêt mais aussi de consultation : dire qu’elle n’est pas fréquentée est erroné car les encyclopédies ne sont pas empruntables ni les journaux (à consulter sur place).  

Partant du principe selon lequel les fonctionnaires n‘ont qu’à fréquenter les bibliothèques publiques, pourquoi alors pas fermer lers restaurants administratifs et demander au personnel d’aller dans les brasseries alentours ? C’est une aberration !

Une bibliothèque que l’on ferme c’est une prison que l’on ouvre. La culture est un espace de liberté et d’enrichissement  . Cette fermeture de bibliothèque dégrade le climat social à la ville de Paris.

Si les modalités de gestion ne satisfont pas, il faut en rechercher d’autres : rattachement à l’AGOSPAP, appel au mécénat (la ville sait faire pour Paris Plage), etc. La ville de Paris serait elle pour la peine de mort ? Car c’est bien d’une forme de mise à mort de la culture qu’il s’agit.

Concerter avec les agents lecteurs : j’ai toujours été surprise qu’il n’y ait pas de registre dans lequel les agents fréquentant la bibliothèque feraient part de leurs souhaits de commande d’ouvrages ou de revues.Ainsi les livres et revues seraient plus en accord avec leurs attentes et donc cela augmenterait les prêts ?

Sur le choix des magazines : c’est plan-plan (peu d’audace et parfois peu de qualité). En cinéma une revue comme Positif est de très grande qualité et mérite d’être soutenue (elle n’est pas à la bibli). Contre l’homphobie ce serait bien de pouvoir consulter Têtu .

Fermer cette bibliothèque autoritairement c’est méconnaître l’implication du personnel de cette bibliothèque et faire fi de leur conseil auprès des lecteurs. C’est aussi méconnaître l’avis des lecteurs qui dans leur fonctions pratiquent la concertation (notamment sur les projets d’urbanisme). La concertation est une forme de démocratie participative. Les fonctionnaires ne doivent ils aque foinctionnber et ne pas être considérés (l’existence de cette bibliothèque du personnel atteste d’une considération envers le personnel au personnel et le livre, ainsi que les films, ouvrent un espace de liberté et d’émancipation).

C’est adhérer à un contre modèle culturel que promouvoir la fermeture. Les anglais confrontés à des décisions de fermeture se battent pour la préservation des bibliothèques.

Il y a un fond important de polars : il faut rappeler que la bibilipo est ouverte sur RV et que l’on n‘y emprunte pas d’ouvrages. Les auteurs de polars le savent, qui précisément se sont émus de ce projet de fermeture et demandent le maintien de la bibliothèque du personnel.

 Le temps est vraiment mal venu de supprimer un lieu dédié au personnel  et que ce soit de plus par une municipalité de gauche…


^ Haut ^