Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
 -  Année 2013
 Décembre 2013
>  Cimap : un nouveau train de réformes va concerner directement les collectivités
>  L'Assemblée peaufine la réforme de l'action publique territoriale et des métropoles
>  Suppression des postes d’adjoint administratif
>  Distribution gratuite d'ordinateurs réformés
>  La Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (RAFP)
>  Déclaration de l'UNSA au CTP central du 11 12 2013
>  Indices
>  Endettement des villes : qui sont les bons et les mauvais élèves ?
>  L'oral 2013 des examens professionnels de SA
 Novembre 2013
>  L'impact des TNIC sur le travail des agents territoriaux
>  Quand l’IFRAP frappe (1er épisode)
>  Les mails des eurodéputés ont été piratés par un hacker
>  Les fromages de la Ville *
>  Recul du pouvoir d'achat : les agents qui ont perdu le plus en 2011
>  Le rapport Pêcheur appelle le gouvernement à engager une nouvelle politique salariale
 Octobre 2013
>  Surveillance de la NSA : les Européens complices ?
>  Opendata France : les collectivités renforcent leur coopération
>  Internet, c'est s'adapter ou mourir
>  Veufs et retraités portugais s’insurgent contre un projet de réforme des pensions
>  Le Sénat approuve finalement la création du Grand Paris
>  L'âge légal de départ à la retraite dans l'Union européenne
>  Écran de fumée
>  Rémunérations, mobilité, qualité de vie... les grands chantiers de Marylise Lebranchu
>  Le droit souple, nouvelle arme pour lutter contre l'inflation normative
>  Un nouveau droit pour les non-titulaires en CDI
>  Le point sur le Grand Paris
>  Réforme de la DRH : ce qui va vous concerner
>  Xavier Lacoste, nouveau DRH de la Mairie
 Septembre 2013
>  La hausse du traitement des agents de catégorie C se précise
>  La hausse des cotisations retraite des fonctionnaires sera moins forte en 2014
>  Modernisation de l'action publique : en commission, le Sénat campe sur ses positions
>  La fraude passe, le budget trépasse
>  Ecran total
>  Le projet de réforme des retraites adopté en Conseil des ministres
>  Que voulez-vous dire à la SG ?
>  Stress, fatigue et dépression liés au travail : le plan du gouvernement
>  REUNION D'INFORMATION SYNDICALE
>  TOUS EN GREVE LE MARDI 10 SEPTEMBRE 2013
>  Du fait de l'inflation, le pouvoir d'achat des agents territoriaux a baissé en 2011
 Août 2013
>  Retraites : L’UNSA rencontre le premier ministre
 Juillet 2013
>  Rémunération des agents de catégorie C : le gouvernement confirme le coup de pouce du 1er janvier prochain
>  La nouvelle prime des agents publics prend forme
>  Auto-entrepreneur : vers la fin du régime pour les fonctionnaires ?
>  Un projet de loi pour affirmer "l'attachement" du gouvernement au statut
>  Retraites : L’UNSA rencontre le premier ministre
>  Les chiffres clés du mois
>  N'EST PAS ZOLA QUI VEUT
 Juin 2013
>  "Ancré", "mercenaire", "équilibriste"... Les multiples visages du directeur général des services
>  Bercy met en ligne les données d'exécution budgétaire des collectivités
 Mai 2013
>  Le gouvernement crée une mission sur "l'évolution de la fonction publique"
  Droits et obligations des agents : ce que prévoit l'avant-projet de loi
>  Les députés prônent un renforcement du contrôle des arrêts maladie
 Avril 2013
>  « Management autoritaire » : des agents en grève à Saint-Denis
>  Marylise Lebranchu précise les prochaines étapes de l'agenda social
>  Le projet de décentralisation scindé en trois textes
 Mars 2013
>  Egalité hommes-femmes : succès pour le protocole d'accord initié par le gouvernement
>  Chat sur la déontologie professionnelle : et les élus alors ?
>  GRÂCE A LA GRÈVE DU 20 FÉVRIER L'ANIMATION SORT DE L'OMBRE
 Février 2013
>  Notre enquête prime
>  Examen professionnel SA de classe supérieure
>  Le jour de carence aurait un faible impact sur l'absentéisme des agents
>  Les salariés mettent en moyenne 25 minutes pour aller travailler, selon un sondage
>  JOURNEE DE CARENCE
>  REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE - SA et TS
>  Grève des Assistantes Maternelles Mardi 19 février 2013 - Les raisons de la colére
>  Ah la cantine !
>  La directrice de l'urbanisme quitte la Ville
>  Survivre en open space
>  MONTREUIL (93) : LE CINEMA « LE MELIES
>  L’AVENIR DES BIBLIOTHEQUES DE QUARTIER
>  Courrier récapitulatif des primes perçues en 2012
 Janvier 2013
>  La directrice de l'urbanisme n'ira pas avenue de France
>   Les fonctionnaires sont-ils des privilégiés?
>  Marylise Lebranchu annonce un projet de loi de modernisation du statut
>  NOUVELLES MODALITES D'UTILISATION DU COMPTE EPARGNE TEMPS
>  Le congé de "solidarité familiale" élargi aux fonctionnaires
>  Mutuelles : de mal en pis
>  Information importante : la DAC réorganise le temps de travail pour les Secrétaire Administratifs en poste dans les conservatoires
>  LE SYNDICAT AUTONOME UNSA DE LA VILLE DE PARIS APPELLE A LA GREVE LE JEUDI 31 JANVIER 2013
>  Après les Gérard de la télé et du cinéma, les Gérard de l'architecture...
>  Statistiques de fréquentation du site en 2012
>  Comment les Français perçoivent leurs communes et intercommunalités
>  Lois de finances : tout ce qui change pour les collectivités
>  Fonction publique : décret sur le relèvement du minimum de traitement au 1er janvier 2013 (Conseil des ministres)
>  Les Français donnent 6,8 sur 10 à leur vie
>  Salaires : pas d'augmentation générale, mais des gestes très probablement
>  Bonne année 2013 avec notre nouveau site !
+ Année 2012
+ Année 2011
Vrai contact
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :

unsaparis@orange.fr

Nouvelles

Publié le mercredi 22 mai 2013
Lebranchu.jpeg© D. Allard / REA

Annoncé début 2013, un projet de loi va venir redéfinir les droits et les obligations des agents publics dans l'exercice de leurs missions et rappeler les valeurs de la fonction publique. Le gouvernement en a fait l'un de ses instruments en faveur de la transparence de la vie publique. Le texte de l'avant-projet, que s'est procuré Localtis, aborde aussi d'autres sujets comme la mobilité, l'égalité professionnelle, ou le dialogue social.

Le statut de la fonction publique est un "atout pour les réformes à venir" affirme d'emblée l'exposé des motifs de l'avant-projet de loi sur la fonction publique, que le cabinet de la ministre en charge du sujet, Marylise Lebranchu, a communiqué aux organisations syndicales en fin de semaine dernière. Le gouvernement entend rassurer ainsi les syndicats sur ses intentions, au moment où il s'apprête à mettre en œuvre les premières mesures de la Modernisation de l'action publique (MAP).
Le cœur de ce projet de loi, que le gouvernement prévoit de présenter en Conseil des ministres à la mi-juillet, concerne à la fois la déontologie, les droits et les obligations des fonctionnaires. C'est d'ailleurs cette seule dimension que retient l'intitulé du texte.
Il s'agit de consacrer dans la loi les "valeurs fondamentales communes aux agents publics" : le devoir d'exercer ses fonctions avec "dignité, probité et impartialité", dans le respect des "obligations de neutralité et de réserve" et selon le principe de laïcité. "L'égal traitement et le respect de la liberté de conscience de toutes les personnes" sont également mis en avant.
Mieux lutter contre les conflits d'intérêts

Parmi les obligations incombant au fonctionnaire figure celle de "se consacrer pleinement à ses fonctions", dans le cas de l'exercice d'un emploi à temps complet. Le gouvernement entend ainsi interdire dans de tels cas la création ou la reprise d'une entreprise et l'occupation d'un autre emploi permanent. L'exercice d'activités accessoires (cours, ménage, petit bricolage, etc.) restera cependant possible, si l'agent en obtient l'autorisation de son autorité hiérarchique.
Les sanctions pouvant être prononcées à l'encontre d'un fonctionnaire feront l'objet d'une meilleure gradation et d'une harmonisation entre les trois fonctions publiques.
Premier "gardien" des valeurs de la fonction publique, le fonctionnaire sera particulièrement tenu de prévenir ou faire cesser les situations de conflits d'intérêts auxquelles il pourra être confronté. Et s'il a connaissance de tels faits, il pourra en témoigner sans craindre pour sa carrière. Certains agents, dont les responsabilités hiérarchiques ou la nature des fonctions seront précisées par décret, devront, en plus, déposer auprès de leur autorité hiérarchique une déclaration d'intérêts, au moment de leur prise de fonction.
Plus de pouvoirs pour la commission de déontologie

La commission de déontologie de la fonction publique – qui, jusqu'à présent, contrôlait les conditions du départ des agents publics vers le privé – sera "la garante du respect des principes déontologiques" rappelés par la loi. Ses prérogatives et son champ d'action seront sensiblement accrus.
En plus des valeurs, des droits et des obligations, le texte aborde plusieurs thèmes, parmi lesquels la mobilité. Il simplifie le régime des positions statutaires du fonctionnaire, en le rendant commun aux trois versants de la fonction publique. En outre, il encadre les possibilités de mise à disposition hors de l'administration d'origine du fonctionnaire. Le texte traduit aussi l'engagement pris en août 2012 par Marylise Lebranchu de mettre fin à la réorientation professionnelle dans la fonction publique d'Etat. Dans le cas de la réorganisation d'un service, la procédure pouvait aboutir au licenciement de l'agent, s'il refusait trois propositions d'emploi successives. Désormais, le fonctionnaire dont l'emploi est supprimé bénéficiera d'un recrutement prioritaire sur tout emploi vacant et correspondant à son grade, dans un service ou une administration située dans la même zone géographique. A noter enfin : le texte abroge l'expérimentation du cumul d'emplois permanents à temps non complet dans les trois versants de la fonction publique prévu  par la loi du 3 août 2009 relative à la mobilité.
Egalité entre les femmes et les hommes

L'avant-projet de loi aborde d'autres dispositions votées par la précédente majorité, sans pour autant les supprimer. En matière d'égalité entre les femmes et les hommes, il avance à 2017, au lieu de 2018, l'entrée en vigueur de l'obligation pour les employeurs publics de nommer au moins 40% de femmes sur les emplois de cadres supérieurs. De plus, le congé "maternité" pourra être pris à égalité au bénéfice du père et de la mère, après la naissance d'un enfant. S'agissant des agents non titulaires, le gouvernement propose de nouvelles garanties. Un agent qui travaillera auprès de différents employeurs, mais en occupant le même poste de travail, pourra bénéficier d'un CDI.
Un chapitre sur "l'amélioration du dialogue social" réforme notamment le fonctionnement du conseil commun de la fonction publique mis en place début 2012. Les employeurs des trois fonctions publiques siégeraient au sein d'un collège unique et se prononceraient ensemble sur les textes réglementaires ou de loi.
Les syndicats se réjouiront sans doute de la remise en cause de mesures mises en place par la précédente majorité, qu'ils contestaient. Mais certains, comme la FAFPT, déplorent l'absence dans le texte de garanties pour les agents territoriaux qui seront concernés par un transfert de leur service, lors de la mise en oeuvre de la réforme de la décentralisation. En début d'année, la Direction générale des collectivités locales n'avait pas fermé la porte à une partie de leurs demandes. Les syndicats pourront le rappeler au gouvernement lors de la réunion de concertation sur l'avant-projet de loi, à laquelle ils sont conviés, ce 23 mai.

Thomas Beurey / Projets publics


^ Haut ^