Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
 -  Année 2013
 Décembre 2013
>  Cimap : un nouveau train de réformes va concerner directement les collectivités
>  L'Assemblée peaufine la réforme de l'action publique territoriale et des métropoles
>  Suppression des postes d’adjoint administratif
>  Distribution gratuite d'ordinateurs réformés
>  La Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (RAFP)
>  Déclaration de l'UNSA au CTP central du 11 12 2013
>  Indices
>  Endettement des villes : qui sont les bons et les mauvais élèves ?
>  L'oral 2013 des examens professionnels de SA
 Novembre 2013
>  L'impact des TNIC sur le travail des agents territoriaux
>  Quand l’IFRAP frappe (1er épisode)
>  Les mails des eurodéputés ont été piratés par un hacker
>  Les fromages de la Ville *
>  Recul du pouvoir d'achat : les agents qui ont perdu le plus en 2011
>  Le rapport Pêcheur appelle le gouvernement à engager une nouvelle politique salariale
 Octobre 2013
>  Surveillance de la NSA : les Européens complices ?
>  Opendata France : les collectivités renforcent leur coopération
>  Internet, c'est s'adapter ou mourir
>  Veufs et retraités portugais s’insurgent contre un projet de réforme des pensions
>  Le Sénat approuve finalement la création du Grand Paris
>  L'âge légal de départ à la retraite dans l'Union européenne
>  Écran de fumée
>  Rémunérations, mobilité, qualité de vie... les grands chantiers de Marylise Lebranchu
>  Le droit souple, nouvelle arme pour lutter contre l'inflation normative
>  Un nouveau droit pour les non-titulaires en CDI
>  Le point sur le Grand Paris
>  Réforme de la DRH : ce qui va vous concerner
>  Xavier Lacoste, nouveau DRH de la Mairie
 Septembre 2013
>  La hausse du traitement des agents de catégorie C se précise
>  La hausse des cotisations retraite des fonctionnaires sera moins forte en 2014
>  Modernisation de l'action publique : en commission, le Sénat campe sur ses positions
>  La fraude passe, le budget trépasse
>  Ecran total
>  Le projet de réforme des retraites adopté en Conseil des ministres
>  Que voulez-vous dire à la SG ?
>  Stress, fatigue et dépression liés au travail : le plan du gouvernement
>  REUNION D'INFORMATION SYNDICALE
>  TOUS EN GREVE LE MARDI 10 SEPTEMBRE 2013
>  Du fait de l'inflation, le pouvoir d'achat des agents territoriaux a baissé en 2011
 Août 2013
>  Retraites : L’UNSA rencontre le premier ministre
 Juillet 2013
>  Rémunération des agents de catégorie C : le gouvernement confirme le coup de pouce du 1er janvier prochain
>  La nouvelle prime des agents publics prend forme
>  Auto-entrepreneur : vers la fin du régime pour les fonctionnaires ?
>  Un projet de loi pour affirmer "l'attachement" du gouvernement au statut
  Retraites : L’UNSA rencontre le premier ministre
>  Les chiffres clés du mois
>  N'EST PAS ZOLA QUI VEUT
 Juin 2013
>  "Ancré", "mercenaire", "équilibriste"... Les multiples visages du directeur général des services
>  Bercy met en ligne les données d'exécution budgétaire des collectivités
 Mai 2013
>  Le gouvernement crée une mission sur "l'évolution de la fonction publique"
>  Droits et obligations des agents : ce que prévoit l'avant-projet de loi
>  Les députés prônent un renforcement du contrôle des arrêts maladie
 Avril 2013
>  « Management autoritaire » : des agents en grève à Saint-Denis
>  Marylise Lebranchu précise les prochaines étapes de l'agenda social
>  Le projet de décentralisation scindé en trois textes
 Mars 2013
>  Egalité hommes-femmes : succès pour le protocole d'accord initié par le gouvernement
>  Chat sur la déontologie professionnelle : et les élus alors ?
>  GRÂCE A LA GRÈVE DU 20 FÉVRIER L'ANIMATION SORT DE L'OMBRE
 Février 2013
>  Notre enquête prime
>  Examen professionnel SA de classe supérieure
>  Le jour de carence aurait un faible impact sur l'absentéisme des agents
>  Les salariés mettent en moyenne 25 minutes pour aller travailler, selon un sondage
>  JOURNEE DE CARENCE
>  REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE - SA et TS
>  Grève des Assistantes Maternelles Mardi 19 février 2013 - Les raisons de la colére
>  Ah la cantine !
>  La directrice de l'urbanisme quitte la Ville
>  Survivre en open space
>  MONTREUIL (93) : LE CINEMA « LE MELIES
>  L’AVENIR DES BIBLIOTHEQUES DE QUARTIER
>  Courrier récapitulatif des primes perçues en 2012
 Janvier 2013
>  La directrice de l'urbanisme n'ira pas avenue de France
>   Les fonctionnaires sont-ils des privilégiés?
>  Marylise Lebranchu annonce un projet de loi de modernisation du statut
>  NOUVELLES MODALITES D'UTILISATION DU COMPTE EPARGNE TEMPS
>  Le congé de "solidarité familiale" élargi aux fonctionnaires
>  Mutuelles : de mal en pis
>  Information importante : la DAC réorganise le temps de travail pour les Secrétaire Administratifs en poste dans les conservatoires
>  LE SYNDICAT AUTONOME UNSA DE LA VILLE DE PARIS APPELLE A LA GREVE LE JEUDI 31 JANVIER 2013
>  Après les Gérard de la télé et du cinéma, les Gérard de l'architecture...
>  Statistiques de fréquentation du site en 2012
>  Comment les Français perçoivent leurs communes et intercommunalités
>  Lois de finances : tout ce qui change pour les collectivités
>  Fonction publique : décret sur le relèvement du minimum de traitement au 1er janvier 2013 (Conseil des ministres)
>  Les Français donnent 6,8 sur 10 à leur vie
>  Salaires : pas d'augmentation générale, mais des gestes très probablement
>  Bonne année 2013 avec notre nouveau site !
+ Année 2012
+ Année 2011
Le Webmester et vous
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :
unsaparis@orange.fr

Vos permanents :


Mr Dominique M'GUELLATI :
dominique.mguellati@paris.fr
           01 43 47 84 43
Mlle Alexandra BRANDINI-BREMONT :
alexandra.brandini-bremont@paris.fr
           01 42 76 70 86

PP.jpg

Nouvelles

retraite1.jpgUne délégation de l’UNSA conduite par Luc Bérille a rencontré le Premier ministre, le vendredi 5 juillet, dans le cadre des concertations sur la réforme des retraites.

En préalable, l’UNSA a rappelé son attachement à notre système par répartition. Cette conviction l’amène à considérer comme indispensable d’en garantir le financement pour en assurer la pérennité et la crédibilité.

Pour l’UNSA, cela passe par des efforts justement répartis entre toutes les catégories de la population et des mesures de justice qui en facilitent l’acceptation sociale. C’est au regard de cet équilibre général des décisions que prendra le gouvernement et de leurs conséquences, que l’UNSA émettra son jugement sur la réforme projetée. Dans cette perspective, l’UNSA a rappelé au premier ministre ses remarques sur les pistes développées par le rapport Moreau.

Elle a rappelé son hostilité à toute nouvelle mesure d’âge, qui, dans le contexte actuel de progression du chômage ne pourraient qu’accroitre les difficultés des seniors et mettrait encore plus en péril les comptes de l’assurance chômage.

Elle a indiqué qu’au nom du principe-même de la répartition, une évolution, au-delà de 2018, du nombre d’années d’activité nécessaire à la liquidation des retraites à taux plein pouvait se comprendre pour tenir compte de l’augmentation de l’espérance de vie. Mais, outre la nécessité absolue de son caractère progressif, celle-ci doit rester dans le domaine du réalisme : à ce titre, l’hypothèse, évoquée par le rapport Moreau, d’une durée d’activité portée à 44 ans, est, pour l’UNSA, inacceptable.

En tout état de cause, et a fortiori si la piste de l’augmentation de la durée d’activité devait être retenue, l’UNSA demande des mesures de justice permettant de valider des trimestres supplémentaires pour les jeunes et les salariés à carrières discontinues : périodes d’apprentissage, de formation en alternance, de certains stages professionnels dans le cadre des études, validation plus importante de périodes de chômage non indemnisé (actuellement plafonnées à 8 trimestres), de congés maladie ou maternité.

L’UNSA est également favorable à une meilleure prise en compte, pour la durée d’activité, du temps effectivement travaillé, plutôt qu’un pourcentage du smic. Cette mesure permettra aux salarié(e)s à temps partiel de cumuler des trimestres. Rappelons que les femmes sont les plus concernées par le travail à temps partiel, parfois contraint. Concernant les avantages familiaux et conjugaux, l’UNSA n’est pas hostile à ce qu’ils soient revisités, notamment en gommant les aspects proportionnels aux revenus qui favorisent les plus aisés. Mais l’objectif serait d’amener plus de justice, pas de réaliser des économies : cela implique des ajustements sans diminution de la masse globale des dépenses.

L’UNSA a manifesté son accord à une augmentation des cotisations répartie entre employeurs et salariés progressive mais limitée afin de réduire les effets potentiels sur la consommation et l’emploi (0,1% par an pendant 4 ans).

Elle a attiré l’attention du gouvernement sur la nécessité de maintenir le pouvoir d’achat des pensions les plus modestes et, donc, fait part de ses réserves sur une désindexation temporaire de l’ensemble des retraites de base. Concernant les retraités, elle a rappelé son accord pour un alignement du taux supérieur de la CSG des retraités (6,6%) sur celui des actifs, mais sous réserve que cette recette soit affectée au financement du risque « perte d’autonomie » et qu’il soit tenu compte de l’augmentation de 0,3% déjà réalisée.

L’UNSA a indiqué qu’elle n’était pas favorable à la remise en cause de l’abattement de 10% pour le calcul de l’impôt sur le revenu des retraités, du fait notamment des effets induits par cette mesure qui rendrait imposable un grand nombre de retraités. Elle rappelle sa revendication d’une réforme globale de la fiscalité.

Concernant le secteur public, l’UNSA a rappelé son opposition ferme à la remise en cause du mode de calcul des retraites sur les six derniers mois. Celle-ci n’a aucune justification dès lors qu’à carrière égale, le taux de remplacement du secteur public est très voisin de celui du secteur privé, comme le rappellent, après le rapport du COR, le rapport Moreau.

L’UNSA a favorablement accueilli les propositions du rapport Moreau pour la prise en compte de la pénibilité qui recoupent sa propre approche. Il s’agit non seulement de prendre en compte la pénibilité dans le calcul du temps d’activité pour un départ en retraite anticipé, mais aussi de permettre des reconversions pour ne pas passer toute sa carrière, quand cela est possible, en situation de pénibilité abrégeant l’espérance de vie.

Enfin, sur la gouvernance dans la durée de notre système de retraite, l’UNSA approuve l’idée de fixer un certain nombre d’indicateurs pour permettre des ajustements périodiques et non anxiogènes. Toutefois, la décision finale ne saurait résulter de ratios automatiques mais doit revenir aux politiques. A cet égard, l’UNSA considère que l’indexation des salaires portés au compte est la condition du maintien du taux de remplacement des retraites. La désindexation aurait, à long terme et de façon dissimulée, des conséquences très importantes. Pour l’UNSA, .il est exclu que cet élément puisse devenir la variable d’ajustement des retraites

Le premier ministre nous a indiqué que les ministres concernées (M. Touraine et M. Lebranchu) nous recevraient tout au long du mois de juillet pour examiner tous les points de la réforme.


^ Haut ^