Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
 -  Année 2013
 Décembre 2013
>  Cimap : un nouveau train de réformes va concerner directement les collectivités
>  L'Assemblée peaufine la réforme de l'action publique territoriale et des métropoles
>  Suppression des postes d’adjoint administratif
>  Distribution gratuite d'ordinateurs réformés
>  La Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (RAFP)
>  Déclaration de l'UNSA au CTP central du 11 12 2013
>  Indices
>  Endettement des villes : qui sont les bons et les mauvais élèves ?
>  L'oral 2013 des examens professionnels de SA
 Novembre 2013
>  L'impact des TNIC sur le travail des agents territoriaux
>  Quand l’IFRAP frappe (1er épisode)
>  Les mails des eurodéputés ont été piratés par un hacker
>  Les fromages de la Ville *
>  Recul du pouvoir d'achat : les agents qui ont perdu le plus en 2011
>  Le rapport Pêcheur appelle le gouvernement à engager une nouvelle politique salariale
 Octobre 2013
>  Surveillance de la NSA : les Européens complices ?
>  Opendata France : les collectivités renforcent leur coopération
>  Internet, c'est s'adapter ou mourir
>  Veufs et retraités portugais s’insurgent contre un projet de réforme des pensions
>  Le Sénat approuve finalement la création du Grand Paris
>  L'âge légal de départ à la retraite dans l'Union européenne
>  Écran de fumée
>  Rémunérations, mobilité, qualité de vie... les grands chantiers de Marylise Lebranchu
>  Le droit souple, nouvelle arme pour lutter contre l'inflation normative
>  Un nouveau droit pour les non-titulaires en CDI
>  Le point sur le Grand Paris
>  Réforme de la DRH : ce qui va vous concerner
>  Xavier Lacoste, nouveau DRH de la Mairie
 Septembre 2013
>  La hausse du traitement des agents de catégorie C se précise
>  La hausse des cotisations retraite des fonctionnaires sera moins forte en 2014
>  Modernisation de l'action publique : en commission, le Sénat campe sur ses positions
>  La fraude passe, le budget trépasse
>  Ecran total
>  Le projet de réforme des retraites adopté en Conseil des ministres
>  Que voulez-vous dire à la SG ?
>  Stress, fatigue et dépression liés au travail : le plan du gouvernement
>  REUNION D'INFORMATION SYNDICALE
>  TOUS EN GREVE LE MARDI 10 SEPTEMBRE 2013
>  Du fait de l'inflation, le pouvoir d'achat des agents territoriaux a baissé en 2011
 Août 2013
>  Retraites : L’UNSA rencontre le premier ministre
 Juillet 2013
>  Rémunération des agents de catégorie C : le gouvernement confirme le coup de pouce du 1er janvier prochain
  La nouvelle prime des agents publics prend forme
>  Auto-entrepreneur : vers la fin du régime pour les fonctionnaires ?
>  Un projet de loi pour affirmer "l'attachement" du gouvernement au statut
>  Retraites : L’UNSA rencontre le premier ministre
>  Les chiffres clés du mois
>  N'EST PAS ZOLA QUI VEUT
 Juin 2013
>  "Ancré", "mercenaire", "équilibriste"... Les multiples visages du directeur général des services
>  Bercy met en ligne les données d'exécution budgétaire des collectivités
 Mai 2013
>  Le gouvernement crée une mission sur "l'évolution de la fonction publique"
>  Droits et obligations des agents : ce que prévoit l'avant-projet de loi
>  Les députés prônent un renforcement du contrôle des arrêts maladie
 Avril 2013
>  « Management autoritaire » : des agents en grève à Saint-Denis
>  Marylise Lebranchu précise les prochaines étapes de l'agenda social
>  Le projet de décentralisation scindé en trois textes
 Mars 2013
>  Egalité hommes-femmes : succès pour le protocole d'accord initié par le gouvernement
>  Chat sur la déontologie professionnelle : et les élus alors ?
>  GRÂCE A LA GRÈVE DU 20 FÉVRIER L'ANIMATION SORT DE L'OMBRE
 Février 2013
>  Notre enquête prime
>  Examen professionnel SA de classe supérieure
>  Le jour de carence aurait un faible impact sur l'absentéisme des agents
>  Les salariés mettent en moyenne 25 minutes pour aller travailler, selon un sondage
>  JOURNEE DE CARENCE
>  REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE - SA et TS
>  Grève des Assistantes Maternelles Mardi 19 février 2013 - Les raisons de la colére
>  Ah la cantine !
>  La directrice de l'urbanisme quitte la Ville
>  Survivre en open space
>  MONTREUIL (93) : LE CINEMA « LE MELIES
>  L’AVENIR DES BIBLIOTHEQUES DE QUARTIER
>  Courrier récapitulatif des primes perçues en 2012
 Janvier 2013
>  La directrice de l'urbanisme n'ira pas avenue de France
>   Les fonctionnaires sont-ils des privilégiés?
>  Marylise Lebranchu annonce un projet de loi de modernisation du statut
>  NOUVELLES MODALITES D'UTILISATION DU COMPTE EPARGNE TEMPS
>  Le congé de "solidarité familiale" élargi aux fonctionnaires
>  Mutuelles : de mal en pis
>  Information importante : la DAC réorganise le temps de travail pour les Secrétaire Administratifs en poste dans les conservatoires
>  LE SYNDICAT AUTONOME UNSA DE LA VILLE DE PARIS APPELLE A LA GREVE LE JEUDI 31 JANVIER 2013
>  Après les Gérard de la télé et du cinéma, les Gérard de l'architecture...
>  Statistiques de fréquentation du site en 2012
>  Comment les Français perçoivent leurs communes et intercommunalités
>  Lois de finances : tout ce qui change pour les collectivités
>  Fonction publique : décret sur le relèvement du minimum de traitement au 1er janvier 2013 (Conseil des ministres)
>  Les Français donnent 6,8 sur 10 à leur vie
>  Salaires : pas d'augmentation générale, mais des gestes très probablement
>  Bonne année 2013 avec notre nouveau site !
+ Année 2012
+ Année 2011
Vrai contact
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :

unsaparis@orange.fr

Nouvelles

La nouvelle prime des agents publics prend forme - par localtis.info le 26/07/2013 @ 15:48

primes.jpgPublié le jeudi 25 juillet 2013

Accusée de privilégier la performance individuelle, la prime de fonction et de résultats (PFR) pourrait disparaître au profit d'une "indemnité d'exercice des fonctions", dont l'entourage de la ministre de la Fonction publique vient de dévoiler les grandes lignes. Pour l'heure, les syndicats semblent plutôt réservés.

Après le jour de carence pour les arrêts maladie, ce serait un nouveau symbole de l'ère Sarkozy qui tomberait pour les fonctionnaires : la prime de fonction et de résultats, presque davantage connue sous son acronyme, PFR. Créée en 2008, celle-ci s'applique essentiellement aux agents de catégorie A, dans les trois fonctions publiques. Un projet de texte, que le Conseil supérieur de la fonction publique de l'Etat avait examiné début 2012, prévoyait sa généralisation à l'ensemble des agents de l'Etat. Mais, avec le changement de majorité, il n'a jamais été publié.
Marylise Lebranchu, la ministre en charge de la Fonction publique, avait annoncé dès le début de l'année son intention de remettre en cause ce dispositif récompensant selon elle beaucoup trop la performance individuelle. A la place, elle compte désormais instaurer une "indemnité d'exercice des fonctions" (IEF). Il s'agirait d'"une rupture" avec "l'idéologie" qui sous-tend la PFR, qui conduit à valoriser "un seul parcours professionnel", "celui consistant à marquer à chaque changement de poste un accroissement significatif de responsabilités".
Modulation faible de l'indemnité

Le nouveau dispositif reposerait au contraire sur "l'idée que des parcours ascensionnels accélérés ne résument pas la diversité des parcours", indique un document récemment transmis aux organisations syndicales. Un plus grand nombre de parcours professionnels seraient donc reconnus. Mais dans tous les cas, le régime indemnitaire récompenserait toutefois les changements de poste, en particulier lorsque ceux-ci conduisent les agents à accepter des responsabilités plus importantes.
La part principale de l'indemnité, attribuée mensuellement, serait donc déterminée en fonction de critères "fonctionnels" et de "critères liés au parcours de l'agent". Elle serait assortie d'un "complément indemnitaire annuel" qui, lui, serait variable. Mais les possibilités pour les administrations de moduler cette indemnité seront "faibles et encadrées", note Mylène Jacquot, secrétaire générale adjointe de l'UFFA-CFDT. En outre, cette part ne pourrait pas représenter plus de 20% du plafond indemnitaire global, alors que l'actuelle part de la PFR liée aux résultats peut atteindre 40%. Il s'agirait de "prendre en compte l'engagement professionnel de l'agent et sa participation au collectif de travail", a-t-il été précisé lors d'une réunion de travail avec les syndicats, le 23 juillet.
"En cas d'insuffisance caractérisée dans la manière de servir", un agent pourrait voir son complément indemnitaire annuel réduit. L'employeur ayant pris une telle décision devrait la motiver et notifier. Une mesure sur laquelle Mylène Jacquot s'interroge déjà : "C'est se leurrer que de penser qu'on réglera les difficultés que rencontrent certains agents en punissant individuellement via le régime indemnitaire."
La catégorie C en premier

Le nouveau dispositif s'appliquerait à partir de 2014 aux agents de catégorie C. Il concernerait ensuite ceux des catégories B et A. Et ce, dans les trois fonctions publiques. Mais la généralisation devrait prendre plusieurs années. Dans la fonction publique territoriale, les collectivités seraient libres d'opter ou non pour sa mise en œuvre. Son adoption nécessitera une délibération de l'assemblée délibérante.
Pour l'heure, le déploiement de la PFR est gelé. Les agents qui aujourd'hui ne la perçoivent pas ne seront jamais soumis à ses règles. De leur côté, les personnels de catégorie A continueront à toucher la PFR jusqu'à son abandon au profit de l'IEF.
La "rupture" annoncée n'est pas totale. Car, comme la PFR, le nouveau régime indemnitaire aurait vocation à se substituer au maquis des 1.800 primes existantes. Elle devrait donc apporter de la simplicité. Mais les administrations sont attendues au tournant sur cet enjeu. La PFR s'est en effet parfois transformée dans la réalité en usine à gaz, estime Vincent Haquin, président de la fédération CGC fonction publique. Plus transparente, la nouvelle prime devrait aussi, comme la PFR, favoriser la mobilité entre les corps et cadres d'emplois de la fonction publique.
"Un copier-coller de la PFR"

"La PFR pouvait nous convenir", avoue Vincent Haquin. Sur le nouveau dispositif, le patron de la CGC-fonction publique est prudent, préférant attendre des précisions, notamment sur les barèmes. Il rappelle que son syndicat est "favorable à la reconnaissance de la prise de risques dans les postes et de la prise de fonctions plus ou moins difficiles". En notant, toutefois, que la reconnaissance des résultats individuels est "plus adaptée" à des cadres et, qu'à l'inverse, la prise en compte de la manière de servir convient davantage pour les autres agents.
Les autres syndicats, qui critiquaient la PFR, ne bondissent pas de joie. Claude Michel, secrétaire fédéral de la fédération CGT des services publics, estime que le nouveau dispositif ressemble fort à la PFR. Un avis que partage Thi-Trinh Lescure, déléguée générale de Solidaires Fonction publique. Elle évoque un "copier-coller", en pointant en particulier le maintien d'une prime liée aux résultats, "qui sera attribuée à la tête du client". De plus, elle critique le maintien d'une classification des postes qui, avec la PFR, s'est révélée selon elle très subjective. De plus, les agents, surtout dans les catégories B et C, restent souvent au même poste, fait-elle remarquer. L'IEF ne serait donc pas suffisamment en adéquation avec "la vraie vie".
Mylène Jacquot salue un système qui ne fait plus autant la part belle à "l'individualisation des résultats". Mais, les efforts du gouvernement devraient, selon elle, consister en priorité à renforcer la partie indiciaire du traitement, et non sa part indemnitaire.

Thomas Beurey / Projets publics


^ Haut ^