Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
 -  Année 2013
 Décembre 2013
  Cimap : un nouveau train de réformes va concerner directement les collectivités
>  L'Assemblée peaufine la réforme de l'action publique territoriale et des métropoles
>  Suppression des postes d’adjoint administratif
>  Distribution gratuite d'ordinateurs réformés
>  La Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (RAFP)
>  Déclaration de l'UNSA au CTP central du 11 12 2013
>  Indices
>  Endettement des villes : qui sont les bons et les mauvais élèves ?
>  L'oral 2013 des examens professionnels de SA
 Novembre 2013
>  L'impact des TNIC sur le travail des agents territoriaux
>  Quand l’IFRAP frappe (1er épisode)
>  Les mails des eurodéputés ont été piratés par un hacker
>  Les fromages de la Ville *
>  Recul du pouvoir d'achat : les agents qui ont perdu le plus en 2011
>  Le rapport Pêcheur appelle le gouvernement à engager une nouvelle politique salariale
 Octobre 2013
>  Surveillance de la NSA : les Européens complices ?
>  Opendata France : les collectivités renforcent leur coopération
>  Internet, c'est s'adapter ou mourir
>  Veufs et retraités portugais s’insurgent contre un projet de réforme des pensions
>  Le Sénat approuve finalement la création du Grand Paris
>  L'âge légal de départ à la retraite dans l'Union européenne
>  Écran de fumée
>  Rémunérations, mobilité, qualité de vie... les grands chantiers de Marylise Lebranchu
>  Le droit souple, nouvelle arme pour lutter contre l'inflation normative
>  Un nouveau droit pour les non-titulaires en CDI
>  Le point sur le Grand Paris
>  Réforme de la DRH : ce qui va vous concerner
>  Xavier Lacoste, nouveau DRH de la Mairie
 Septembre 2013
>  La hausse du traitement des agents de catégorie C se précise
>  La hausse des cotisations retraite des fonctionnaires sera moins forte en 2014
>  Modernisation de l'action publique : en commission, le Sénat campe sur ses positions
>  La fraude passe, le budget trépasse
>  Ecran total
>  Le projet de réforme des retraites adopté en Conseil des ministres
>  Que voulez-vous dire à la SG ?
>  Stress, fatigue et dépression liés au travail : le plan du gouvernement
>  REUNION D'INFORMATION SYNDICALE
>  TOUS EN GREVE LE MARDI 10 SEPTEMBRE 2013
>  Du fait de l'inflation, le pouvoir d'achat des agents territoriaux a baissé en 2011
 Août 2013
>  Retraites : L’UNSA rencontre le premier ministre
 Juillet 2013
>  Rémunération des agents de catégorie C : le gouvernement confirme le coup de pouce du 1er janvier prochain
>  La nouvelle prime des agents publics prend forme
>  Auto-entrepreneur : vers la fin du régime pour les fonctionnaires ?
>  Un projet de loi pour affirmer "l'attachement" du gouvernement au statut
>  Retraites : L’UNSA rencontre le premier ministre
>  Les chiffres clés du mois
>  N'EST PAS ZOLA QUI VEUT
 Juin 2013
>  "Ancré", "mercenaire", "équilibriste"... Les multiples visages du directeur général des services
>  Bercy met en ligne les données d'exécution budgétaire des collectivités
 Mai 2013
>  Le gouvernement crée une mission sur "l'évolution de la fonction publique"
>  Droits et obligations des agents : ce que prévoit l'avant-projet de loi
>  Les députés prônent un renforcement du contrôle des arrêts maladie
 Avril 2013
>  « Management autoritaire » : des agents en grève à Saint-Denis
>  Marylise Lebranchu précise les prochaines étapes de l'agenda social
>  Le projet de décentralisation scindé en trois textes
 Mars 2013
>  Egalité hommes-femmes : succès pour le protocole d'accord initié par le gouvernement
>  Chat sur la déontologie professionnelle : et les élus alors ?
>  GRÂCE A LA GRÈVE DU 20 FÉVRIER L'ANIMATION SORT DE L'OMBRE
 Février 2013
>  Notre enquête prime
>  Examen professionnel SA de classe supérieure
>  Le jour de carence aurait un faible impact sur l'absentéisme des agents
>  Les salariés mettent en moyenne 25 minutes pour aller travailler, selon un sondage
>  JOURNEE DE CARENCE
>  REUNIONS D’INFORMATION SYNDICALE - SA et TS
>  Grève des Assistantes Maternelles Mardi 19 février 2013 - Les raisons de la colére
>  Ah la cantine !
>  La directrice de l'urbanisme quitte la Ville
>  Survivre en open space
>  MONTREUIL (93) : LE CINEMA « LE MELIES
>  L’AVENIR DES BIBLIOTHEQUES DE QUARTIER
>  Courrier récapitulatif des primes perçues en 2012
 Janvier 2013
>  La directrice de l'urbanisme n'ira pas avenue de France
>   Les fonctionnaires sont-ils des privilégiés?
>  Marylise Lebranchu annonce un projet de loi de modernisation du statut
>  NOUVELLES MODALITES D'UTILISATION DU COMPTE EPARGNE TEMPS
>  Le congé de "solidarité familiale" élargi aux fonctionnaires
>  Mutuelles : de mal en pis
>  Information importante : la DAC réorganise le temps de travail pour les Secrétaire Administratifs en poste dans les conservatoires
>  LE SYNDICAT AUTONOME UNSA DE LA VILLE DE PARIS APPELLE A LA GREVE LE JEUDI 31 JANVIER 2013
>  Après les Gérard de la télé et du cinéma, les Gérard de l'architecture...
>  Statistiques de fréquentation du site en 2012
>  Comment les Français perçoivent leurs communes et intercommunalités
>  Lois de finances : tout ce qui change pour les collectivités
>  Fonction publique : décret sur le relèvement du minimum de traitement au 1er janvier 2013 (Conseil des ministres)
>  Les Français donnent 6,8 sur 10 à leur vie
>  Salaires : pas d'augmentation générale, mais des gestes très probablement
>  Bonne année 2013 avec notre nouveau site !
+ Année 2012
+ Année 2011
Le Webmester et vous
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :
unsaparis@orange.fr

Vos permanents :


Mr Dominique M'GUELLATI :
dominique.mguellati@paris.fr
           01 43 47 84 43
Mlle Alexandra BRANDINI-BREMONT :
alexandra.brandini-bremont@paris.fr
           01 42 76 70 86

PP.jpg

Nouvelles

Publié le mercredi 18 décembre 2013

Lors d'un comité interministériel de modernisation de l'action publique (Cimap), le quatrième en un an, le gouvernement a annoncé, ce 18 décembre, le lancement de douze nouvelles évaluations de politiques publiques. La gestion des déchets ménagers, la mutualisation à l'échelon intercommunal, les aides aux entreprises ou encore l'organisation des élections vont être passées à la loupe. Avec les mesures d'optimisation de la gestion publique annoncées le même jour, les réformes qui découleront de ces évaluations pourraient générer de 5 à 7 milliards d'euros d'économies sur la période 2015-2017.

Le gouvernement compte sur la modernisation de l'action publique (MAP) pour parvenir à réaliser entre 5 et 7 milliards d'euros d'économies sur les dépenses publiques sur la période 2015-2017. Soit une contribution substantielle aux 15 milliards d'économies annuelles escomptés chaque année à partir de 2014. Lors d'un quatrième comité interministériel qui s'est tenu ce 18 décembre à Matignon, le Premier ministre a dévoilé les mesures que son gouvernement va engager pour atteindre l'objectif.
Sur la forme, rien n'est révolutionnaire. Début 2014, sera lancée l'évaluation de douze nouvelles politiques publiques, pour voir ce qui doit être réformé et comment. Les actions visées sont "à forts enjeux", indique le gouvernement. Cela signifie, en clair, que les réformes pourraient générer des gains importants. La politique du logement, ses multiples dispositifs et acteurs seront ainsi passés au crible. Tout comme la gestion locale des déchets, qui souffrirait d'une insuffisante coordination entre les collectivités territoriales entre elles, et entre celles-ci et l'Etat et les entreprises. Clairement, il s'agit de "réduire les coûts de cette politique", estimés à 8 milliards d'euros par la Cour des comptes en 2011. La participation des universités et des établissements publics d'enseignement supérieur à la formation professionnelle tout au long de la vie va aussi être étudiée. En réduisant les blocages, le gouvernement veut "doubler d'ici cinq ans le nombre de stagiaires concernés et les recettes tirées de l'activité".

Les politiques des collectivités passées au crible

Autre piste d'économies sur laquelle l'exécutif mise beaucoup : la mutualisation entre les communes et les intercommunalités. On sait que les possibilités d'agir dans ce domaine seront plus simples, plus grandes et plus sûres grâce au projet de loi de modernisation de l'action publique territoriale, que le Parlement s'apprête à adopter définitivement (lire notre article dans cette édition). Par ailleurs, la gestion de "l'ensemble des opérations électorales" doit être optimisée. On ne sait pour l'heure si seuls les scrutins politiques sont visés, ou si d'autres, comme les élections professionnelles qui doivent se dérouler en décembre 2014 dans la fonction publique, sont aussi concernés. La réforme consistera, entre autres, à supprimer la propagande adressée aux électeurs par la poste et à la remplacer par des informations sur internet. Après la tentative avortée de dématérialiser les prospectus électoraux de la campagne pour les élections européennes, le ministre de l'Intérieur est prêt à remettre le dossier sur la table (notre article du 18 novembre 2013). Enfin, le gouvernement n'a pas renoncé à mettre de l'ordre dans la jungle des dispositifs d'aides et d'accompagnement des entreprises. Il avait semblé reculer en annonçant durant l'été qu'il ne réduirait pas le nombre des agences de développement économique (notre article du 4 octobre 2013). Mais le relevé de conclusions du comité interministériel (Cimap) fait état de la volonté du gouvernement d'"accroître la cohérence territoriale des structures d'accompagnement des entreprises" et de "poursuivre la rationalisation et le recentrage des aides".

De nombreux chantiers en cours

Le plan du gouvernement paraît certes un peu flou à ce stade. Mais les évaluations lancées au cours de précédents Cimap débouchent déjà sur des résultats tangibles, chiffrés à trois milliards d'euros de dépenses en moins dès 2014, selon le gouvernement. Les acteurs publics modifieraient leurs pratiques pour les rendre plus efficaces. A l'image de la dizaine de départements engagés dans une expérimentation dans le champ social, visant à apporter des réponses mieux coordonnées. Dans le domaine de l'emploi, lui aussi caractérisé par une multitude d'intervenants, le rôle de l'Etat devrait être clarifié. Le soutien qu'il apportera aux maisons de l'emploi dépendra de la "contribution de chaque structure aux objectifs prioritaires de la politique de l'emploi". Quant à l'éducation prioritaire, dont les résultats d'une étude de l'OCDE ont montré les limites (notre article du 3 décembre 2013), elle va faire l'objet d'un "plan d'actions et de refondation". Les annonces viendront après un rapport qui sera remis en janvier 2014. En outre, pour parvenir à l'objectif de financement de 150.000 nouveaux logements sociaux par an, le gouvernement va accroître les marges de manœuvre des acteurs locaux et mieux prendre en compte les besoins spécifiques de chaque région. Le gouvernement rappelle encore qu'un projet de loi sur la biodiversité permettra de concrétiser les résultats de l'évaluation sur la politique de l'eau. Faisant également suite à des évaluations remises en 2013, des projets de loi sont annoncés dans les domaines de la politique de l'asile, du patrimoine culturel (début 2014) ou du sport (fin 2014).

Cap sur l'administration numérique

En complément des évaluations et de la mise en œuvre de leurs préconisations, le gouvernement veut accélérer la modernisation de la gestion publique. Il espère en tirer entre deux et trois milliards d'euros d'économies par an d'ici à 2017. Plusieurs gros chantiers sont programmés. Parmi eux : la rénovation de la chaîne de dépense de l'Etat, dans le but notamment de porter à 20 jours les délais de paiement de l'Etat en 2017 et d'améliorer la qualité des comptes. "Les évolutions de l'organisation financière de l'Etat à horizon 2017 seront arrêtées, pour chaque ministère, avant la fin du premier semestre 2014", a annoncé le gouvernement.
Les effets les plus visibles pour les citoyens de la modernisation de l'action publique devraient provenir du volet numérique. Car le gouvernement souhaite qu'"à l'horizon 2016", "la majorité des Français privilégient les services publics numériques pour réaliser leurs démarches courantes". Pour y parvenir, il table sur l'augmentation d'au moins 20% en deux ans du nombre d'usagers ayant recours aux services publics numériques. "A cet effet, chaque ministère établira, avant la fin du premier semestre 2014, un plan d'actions pour assurer le développement de l'usage de ses services numériques". Sans attendre cette étape, les particuliers sauront déjà qu'à partir de fin 2014, ils pourront acheter sur internet les timbres fiscaux pour l'établissement, ou le renouvellement de leur passeport - alors qu'aujourd'hui ils doivent se rendre chez un buraliste. Côté numérique encore, la mise à disposition gratuite des données publiques monte en puissance. Les données concernant notamment la dotation globale de fonctionnement et les données comptables brutes des collectivités locales seront ainsi disponibles sur le site "data.gouv.fr".
Peu disert sur les conséquences des mesures sur les conditions de travail des agents de l'Etat, le relevé de conclusions met en avant le souci du gouvernement d'associer ceux-ci et leurs représentants à la modernisation de l'action publique. Une concertation, à laquelle participeront aussi les représentants des employeurs, portera sur le thème de "l'accompagnement des cadres dans l'exercice de leurs responsabilités managériales", est-il précisé.

Thomas Beurey / Projets publics


^ Haut ^