Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
 -  Année 2014
 Décembre 2014
>  Le télétravail dans les collectivités tiendra-t-il la distance ?
>  Primes de fonctions et résultats SA
>  UNSA : DE BONS RESULTATS
>  MERCI !
>  Élections : nette victoire de l’UNSA
 Novembre 2014
>   LA DRH PASSE EN FORCE LA PFR
>  Le 4 décembre je vote UNSA
>  Economies sur les agents publics : les pistes d'un député de gauche qui choquent les syndicats
>  Il n’y aura pas plusieurs 4 décembre 2014 !
>  Elections professionnelles - vote par correspondance
 Octobre 2014
>  L’ORAL 2014 DES EXAMENS PROFESSIONNELS DE SA
>  Paris: Pierre-Yves Bournazel dénonce la «politisation de l'administration»
>  La réforme des retraites 2014 en 10 points
>  Le 4 décembre choisissez les bulletins UNSA
>  Les pigeons du T8
 Septembre 2014
>  Une seule journée de vote ! Le 4 décembre 2014
>  Fonction publique / secteur privé : qui a les meilleures évolutions salariales ?
>  REUNION D’INFORMATION SYNDICALE
>  UNE SEULE JOURNEE DE VOTE : Le 4 décembre 2014
>  Enquete 2014 conditions de travail SA - TS
>  L’UNSA et la rentrée sociale
>  Le niveau de vie des Français a baissé en 2012, la pauvreté aussi... en apparence
>  L'exécutif confirme ses objectifs de baisse des dépenses publiques
>  Divers articles intéressants de nos amis attachés UNSA
 Août 2014
>  La casemate scélérate (inspiré d'une célèbre chanson de Gaston Ouvrard)
 Juillet 2014
>  Sanction disciplinaire d’un agent public : l’enquête d’un détective peut être une preuve recueillie loyalement
>  La loi Sauvadet de 2012 sur les contractuels est-elle un flop ?
>  SUPPRESSION DU CONCOURS D’ATTACHE EN 2015
>  L'ASPP EN CRISE...
>  POUR UNE REVALORISATION DU METIER D’UGD/SGD
>  LA REORGANISATION DES SERVICES ADOPTEE AVEC DIFFICULTE
 Juin 2014
  Un nouveau geste du gouvernement en faveur des agents les plus faiblement rémunérés
>  Séquence nostalgique : définition du mot "Directeur"
>  Nouveaux maires : toujours plus de cadres territoriaux, presque plus d'ouvriers
>  Les maires franciliens évoquent les "complémentarités" du couple région-métropole
>  Déclaration UNSA de la CAP 16 du 5 juin 2014 des adjoints administratifs
>  CAP des SA du 5 juin 2014
>  Exit la PFR : voici le RIFSEEP !
 Mai 2014
>  LE CTP CENTRAL EXTRAORDINAIRE DU 16 MAI 2014 : PARLEZ M. CHOTARD ! (1)
 Avril 2014
>  Les Suisses se prononceront bientôt sur un smic à 3240 euros
>  Burn-out : les douze signes qui doivent vous alerter
>  Les effectifs de la territoriale augmentent en 2012
>  Métropole du Grand Paris : la mission de préfiguration bientôt créée par décret
>  Nouvelle baisse du pouvoir d'achat des agents territoriaux en 2012
>  REUNION D’INFORMATIONS SYNDICALES
>  Paris : le changement, c’est maintenant !
>  Modernisation de l’administration
>  Un accord salarial soumet certains cadres à une obligation de déconnexion
>  Supplique à Madame la Maire de Paris
 Mars 2014
>  Toujours d'actualité...
>  Carence de l'exécutif...
>  Le logement de fonction et les heures supplémentaires
>  Lutte contre le harcèlement dans la fonction publique
>  Election des nouveaux CT (ex-CTP)
>  Comment bien rater une réorganisation
>  L’UNSA Attachés Paris reçue par l’équipe de NKM
>  La Métropole du Grand Paris pour les nuls
>  Les grandes villes recrutent de plus en plus d'emplois d'avenir
 Février 2014
>  Négociation sur les carrières et rémunérations : les syndicats posent leurs conditions
>  Jean-Marc Ayrault s'engage sur le non-gel de l'avancement des fonctionnaires
>  Gel des avancements, des primes...l'Unsa exige un engagement ferme de renoncement
>  Autonomie de la Médecine Statutaire
>  La direction de la D.I.L.T se moque de VOUS...
>  Cazeneuve rassure les fonctionnaires, qui « ont déjà fait beaucoup d'économies »
>  La Métropole du Grand Paris verra le jour le 1er janvier 2016 !
 Janvier 2014
>  Le Centre mobilité carrière est né
>  Demain, quelle Fonction publique ?
>  Le Conseil d’État et l’accident de trajet
>  Départs en retraite des territoriaux : l'âge de 60 ans est de moins en moins la norme
>  Jean-Marc Ayrault pour "la suppression des départements de la première couronne"
>  Accès aux soins des agents des trois Fonctions Publiques : état d’urgence ?
>  Meilleure année 2014 possible !
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
Vrai contact
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :

unsaparis@orange.fr

Nouvelles

billets.jpegLocaltis.info - Publié le jeudi 12 juin 2014

En plus d'une augmentation indiciaire en 2014 et 2015, les agents les moins bien payés vont bénéficier d'un coup de pouce via une baisse de leurs cotisations salariales. Les syndicats sont sceptiques.

556 euros. C'est le gain de pouvoir d'achat que les agents de catégorie C touchant l'équivalent du Smic percevront sur l'année 2015. Ce coup de pouce proviendra de la revalorisation indiciaire de la catégorie C décidée en fin d'année dernière et d'une baisse de 2% des cotisations sociales salariales, mesure qui vient de faire l'objet d'arbitrages ministériels.
Peu après les manifestations du 15 mai dans la fonction publique, la ministre, Marylise Lebranchu, avait indiqué vouloir adapter aux agents publics une des mesures du Pacte de responsabilité qui s'appliquera au secteur privé (lire notre article du 20 mai 2014). Le 28 mai, elle avait évoqué de nouveau cette piste devant les syndicats. En dépit de réactions majoritairement défavorables, Marylise Lebranchu a finalement confirmé la mesure, lors d'une ultime réunion, le 11 juin.
La baisse des cotisations sociales salariales sera dégressive en fonction du traitement de l'agent : elle sera de 2% pour les agents percevant l'équivalent du Smic, pour atteindre 0,2% pour ceux qui perçoivent 1,5 Smic (soit 2.168 euros bruts). Le dispositif bénéficiera au total à plus de 2,2 millions d'agents (dont l'ensemble des agents de catégorie C).
"L'effort financier consacré à ce dispositif est proportionnellement égal à celui applicable aux salariés du secteur privé", a précisé la ministre de la Fonction publique dans un communiqué. Mais dans le privé, la réduction des cotisations s'appliquera aux salariés payés entre 1 et 1,3 Smic. Elle procurera une hausse nette de la rémunération des salariés au Smic d'environ 500 euros par an.

"Une atteinte à la protection sociale"

Selon la ministre, les agents bénéficieront d'une "amélioration nette" de leur pouvoir d'achat. Selon ses services, un agent de catégorie C au 1er échelon gagnera 321 euros nets en plus par an, grâce à l'abaissement des cotisations salariales. Si l'on ajoute la revalorisation indiciaire du 1er janvier 2015, cet agent percevra une augmentation totale de 556 euros nets. En comparaison, une revalorisation de la valeur du point d'indice de la fonction publique de 0,25% générerait un gain annuel brut de seulement 45 euros.
La comparaison n'est bien entendu pas choisie au hasard : on le sait, les syndicats de la fonction publique réclament unanimement une hausse du point d'indice de la fonction publique, que le Premier ministre a décidé de geler jusqu'à 2017 (sauf si la croissance revient d'ici là).
Ceux-ci évoquent une décision unilatérale du gouvernement, qui portera selon eux atteinte au financement des régimes de retraite, notamment la Caisse nationale de retraite des agents des collectivités locales (CNRACL). Ils dénoncent aussi une mesure qui ne procurera que 50 euros de pouvoir d'achat en plus aux agents percevant un peu moins de 1,5 Smic. Une mesure qui, par ailleurs, laisse de côté 30% des agents de catégorie B et 80% de ceux qui appartiennent à la catégorie A. A l'inverse, la hausse du point d'indice vise l'ensemble des agents, soulignent-ils.
La réduction des cotisations sociales des agents les plus faiblement payés figurera dans le projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale - qui sera présenté le 18 juin en Conseil des ministres (voir notre article du 11 juin). Elle entrera en vigueur le 1er janvier prochain.
 

Thomas Beurey / Projets publics


^ Haut ^