Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
 -  Année 2015
 Novembre 2015
>  Attentats du 13 novembre 2015
 Octobre 2015
>  Histoire d'eau
 Septembre 2015
>  Réunions d'information syndicale concernant les SA et les TS
>  Suspens pour les nouvelles grilles indiciaires
>  Au delà de la zone
>  Comment l’UNSA voit la rentrée
 Août 2015
>  Carrières et rémunérations : les négociations finies, la balle est dans le camp syndical
 Juillet 2015
>  Communiqué UNSA suite à la visite de Mme la maire au T8 – Dions DU et DVD
 Juin 2015
>  Les écologistes parisiens veulent la dématérialisation... pour les autres
>  REUNION D’INFORMATION SYNDICALE
>  Fonctionnaires : pas de dégel du point d'indice à l'ordre du jour, confirme Marylise Lebranchu
>  Réforme territoriale : le CSFPT débat des modalités d'une indemnité de mobilité
 Mai 2015
>  LA POUSSETTE PASSE, L'ASSISTANTE MATERNELLE TRÉPASSE !
>  DÉSHABILLER L'AGOSPAP POUR HABILLER L'ASPP ! LES NOUVELLES COMBINES DE LA VILLE
>  Fonction publique : agissez M. Valls !
>   Du nouveau sur la déontologie des fonctionnaires
>   Un audit à 109 000 € qui inquiète les personnels
>  Recrutement et gestion des agents publics : le gouvernement fera la guerre aux discriminations
 Avril 2015
>  Revalorisation des traitements des agents : le gouvernement abat ses premières cartes
>  1er mai
>  Le droit de grève en danger à la Mairie de Paris !
>   Le COR dresse le portrait des retraités dans les territoires
 Mars 2015
>  CSP comptable : la Mairie ne sait plus quoi inventer pour attirer le personnel !
>  Casse de l'assistance informatique de proximité
 Février 2015
>  RÉUNION D'INFORMATION SYNDICALE
>  SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE = CAPHARNAUM
>  STATUT : QUI VEUT REELLEMENT D’UN LANCEUR D’ALERTE ?
>  L’EXTERNALISATION DES SERVICES
  LA VILLE DE PARIS DEVIENDRAIT VERTUEUSE EN MATIERE D’ATTRIBUTION DE LOGEMENTS
>  42% des fonctionnaires repoussent leur départ à la retraite
>  Le gouvernement invite les fonctionnaires à lever le pied sur les emails
>  La garantie du pouvoir d'achat reconduite en 2015
 Janvier 2015
>  Certaines lois ne rendent pas service au statut
>  RTi : le dialogue social à la parisienne
>  Nouveau coup de pouce pour les agents les moins bien rémunérés
>  Conversion du compte épargne-temps en Cesu : un coup de pouce aux services à la personne
>  Réunion d'information syndicale SA
>  Réunion d'information syndicale TS
>  Dalle tragique au 121 avenue de France…
>  Nous sommes tous Charlie
>  Charlie Hebdo
>  Rien n'a changé depuis 400 ans
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
Vrai contact
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :

unsaparis@orange.fr

Nouvelles

logement_fonction.jpgLa plus grande opacité régnait jusqu’à présent sur les critères guidant les décisions prises par les commissions d’attributions de logements.
 
Déjà en 2012, une mission d’évaluation sur les critères d’attribution des logements sociaux à Paris avait rendu un rapport sur le sujet : le diagnostic était sans appel :
- le processus de sélection demeure opaque,
- le demandeur ne dispose d’aucune information sur la visibilité de son dossier et le temps d’attente avant d’obtenir des propositions, reste inconnu.
 
Jusqu’en octobre dernier, le processus d’attribution se déroulait en deux temps :
  1. La Ville, l’Etat et Action Logement (ex 1%) désignaient les candidats parmi l’ensemble des dossiers
  2. La commission d’attribution des bailleurs sociaux choisissait « les élus », dans une nébulosité des plus  ténébreuses.
 
Tout cela devrait normalement n’être que du passé, puisque  depuis octobre 2014, Ian BROSSAT, adjoint au maire chargé  des logements, s’est engagé à rendre transparent, un système abscons, selon deux critères :
-l’anonymisation des dossiers
-la création d’une grille de cotation (comportant 25 critères, notamment situation familiale, ressources, ancienneté de la demande).
 
Le choix pouvant ainsi être effectué selon la Mairie, parmi des critères objectifs.
 
Est-ce que cela va réellement changer la donne ?
 Rien n’est moins sûr, car les critères d’attribution aboutissent finalement au même profil que celui des ménages auxquels les logements ont été attribués jusqu’à présent.
 
Le seul point positif sera une certaine transparence : on pourra désormais expliquer  les choix,  si l’on en croit la Mairie, ce qui n’était pas possible dans l’ancien système.
 
Des arrondissements pilotes testeront la nouvelle méthode (2e, 10e, 12e, 13e et 18e, avant d’être généralisée à l’ensemble de Paris, si l’essai est concluant.)  
De plus un site internet « loc. annonces » listera les logements vacants et permettra aux candidats de postuler directement.
 
Toutefois on peut se demander si un tel système reste viable, dans la mesure où la pénurie de logements est telle, qu’elle ne permet pas de traiter correctement les demandes.
 
Nous aimerions avoir vos témoignages en tant qu’agents de la Ville et demandeurs de logements, La Ville reste particulièrement muette sur ce sujet particulier. Nous savons, comme tout un chacun,  que le « parcours du combattant » est ardu pour obtenir satisfaction, quand on l’obtient ?
 
 A vos plumes

^ Haut ^