Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
 -  Année 2015
 Novembre 2015
>  Attentats du 13 novembre 2015
 Octobre 2015
>  Histoire d'eau
 Septembre 2015
>  Réunions d'information syndicale concernant les SA et les TS
>  Suspens pour les nouvelles grilles indiciaires
>  Au delà de la zone
>  Comment l’UNSA voit la rentrée
 Août 2015
>  Carrières et rémunérations : les négociations finies, la balle est dans le camp syndical
 Juillet 2015
>  Communiqué UNSA suite à la visite de Mme la maire au T8 – Dions DU et DVD
 Juin 2015
>  Les écologistes parisiens veulent la dématérialisation... pour les autres
>  REUNION D’INFORMATION SYNDICALE
>  Fonctionnaires : pas de dégel du point d'indice à l'ordre du jour, confirme Marylise Lebranchu
>  Réforme territoriale : le CSFPT débat des modalités d'une indemnité de mobilité
 Mai 2015
>  LA POUSSETTE PASSE, L'ASSISTANTE MATERNELLE TRÉPASSE !
>  DÉSHABILLER L'AGOSPAP POUR HABILLER L'ASPP ! LES NOUVELLES COMBINES DE LA VILLE
>  Fonction publique : agissez M. Valls !
>   Du nouveau sur la déontologie des fonctionnaires
>   Un audit à 109 000 € qui inquiète les personnels
>  Recrutement et gestion des agents publics : le gouvernement fera la guerre aux discriminations
 Avril 2015
>  Revalorisation des traitements des agents : le gouvernement abat ses premières cartes
>  1er mai
>  Le droit de grève en danger à la Mairie de Paris !
>   Le COR dresse le portrait des retraités dans les territoires
 Mars 2015
>  CSP comptable : la Mairie ne sait plus quoi inventer pour attirer le personnel !
  Casse de l'assistance informatique de proximité
 Février 2015
>  RÉUNION D'INFORMATION SYNDICALE
>  SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE = CAPHARNAUM
>  STATUT : QUI VEUT REELLEMENT D’UN LANCEUR D’ALERTE ?
>  L’EXTERNALISATION DES SERVICES
>  LA VILLE DE PARIS DEVIENDRAIT VERTUEUSE EN MATIERE D’ATTRIBUTION DE LOGEMENTS
>  42% des fonctionnaires repoussent leur départ à la retraite
>  Le gouvernement invite les fonctionnaires à lever le pied sur les emails
>  La garantie du pouvoir d'achat reconduite en 2015
 Janvier 2015
>  Certaines lois ne rendent pas service au statut
>  RTi : le dialogue social à la parisienne
>  Nouveau coup de pouce pour les agents les moins bien rémunérés
>  Conversion du compte épargne-temps en Cesu : un coup de pouce aux services à la personne
>  Réunion d'information syndicale SA
>  Réunion d'information syndicale TS
>  Dalle tragique au 121 avenue de France…
>  Nous sommes tous Charlie
>  Charlie Hebdo
>  Rien n'a changé depuis 400 ans
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
Le Webmester et vous
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :
unsaparis@orange.fr

Vos permanents :


Mr Dominique M'GUELLATI :
dominique.mguellati@paris.fr
           01 43 47 84 43
Mlle Alexandra BRANDINI-BREMONT :
alexandra.brandini-bremont@paris.fr
           01 42 76 70 86

PP.jpg

Nouvelles

relais_technique.jpgNous revenons sur ce que l'on peut désormais qualifier de casse : la suppression des relais techniques de terrain.
 
Rappelons que cette "réforme" est apparue après la publication d'un fort opportun rapport de l'Inspection Générale dont les conclusions, oh surprise, allaient exactement dans le sens souhaité par la Mairie.
 
Ce rapport, bâclé car effectué sans avoir interrogé directement les principaux intéressés,  relevait notamment que les pratiques de terrain n'étaient pas homogènes,  que les RTs manquaient de formation et qu'ils maîtrisaient mal les outils de dépannage à distance.
 
Que les pratiques aient été hétérogènes et la formation insuffisante, ce n'est pas une surprise : les RTs ont été les grands délaissés, voire méprisés, de la DSTI durant des années. Livrées à elles-mêmes, les missions informatiques tentaient de gérer avec plus ou moins de bonheur leurs RTs sans aucune aide centrale.
 
Que les RTs maîtrisent mal les outils de dépannage à distance, cette remarque est comique dans la mesure où, étant sur le terrain, ils privilégient bien évidemment l’intervention physique directe.
 
Malgré ce mépris central, les assistances informatiques de proximité recueillaient toujours des avis positifs lors des quelques sondages effectués sur le sujet.
 
Les seules plaintes des usagers concernaient - c'est savoureux quand on sait les objectifs de l'actuelle "réforme" - l'inefficacité de l'assistance lorsque qu'elle est éloignée physiquement.
 
C'est pourquoi la Mairie conclue fort logiquement,  avec la DSTI, à la nécessité de regrouper les RTs au sein d'une structure centralisée...
 
Tout ceci, on l'aura compris, relève plus de l'improvisation et de la recherche de fausses économies que d'une réelle volonté d'améliorer le service aux utilisateurs.
 
Parlons un peu des RTs qui auront la « chance » d’intégrer la nouvelle structure de la DSTI : ils vont se retrouver avec un casque rivé en permanence sur les oreilles au sein d’hypothétiques – la mairie peine à trouver des locaux – plateformes téléphoniques centralisées.
 
C’est que nous appellerons une « assistance informatique de promiscuité ».
 
Gageons qu’on ne va pas tarder à leur demander d’accueillir le « client » avec un « Hot-line DSTI, bonjour-à-votre-service ! » retentissant !
 
Quant à ceux des RTs qui seront laissés pour compte, rassurez-vous : il est prévu que la DRH les accompagne. La DRH est en effet passée maîtresse dans l’art d’accompagner les agents… vers la sortie !
 
A l’UNSA - section des secrétaires administratifs et des techniciens - nous réclamons le maintien d’une assistance informatique de premier niveau au sein des directions avec un véritable parcours de formation pour les RTs et un organisme réellement fédérateur au sein de la DSTI.
 
En complément, la DSTI pourrait enfin jouer le rôle qu’elle n’a jamais tenu d’assistance de second niveau pour régler les dysfonctionnements les plus ardus.

^ Haut ^