Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
 -  Année 2015
 Novembre 2015
>  Attentats du 13 novembre 2015
 Octobre 2015
>  Histoire d'eau
 Septembre 2015
>  Réunions d'information syndicale concernant les SA et les TS
>  Suspens pour les nouvelles grilles indiciaires
>  Au delà de la zone
>  Comment l’UNSA voit la rentrée
 Août 2015
>  Carrières et rémunérations : les négociations finies, la balle est dans le camp syndical
 Juillet 2015
>  Communiqué UNSA suite à la visite de Mme la maire au T8 – Dions DU et DVD
 Juin 2015
>  Les écologistes parisiens veulent la dématérialisation... pour les autres
>  REUNION D’INFORMATION SYNDICALE
>  Fonctionnaires : pas de dégel du point d'indice à l'ordre du jour, confirme Marylise Lebranchu
>  Réforme territoriale : le CSFPT débat des modalités d'une indemnité de mobilité
 Mai 2015
>  LA POUSSETTE PASSE, L'ASSISTANTE MATERNELLE TRÉPASSE !
>  DÉSHABILLER L'AGOSPAP POUR HABILLER L'ASPP ! LES NOUVELLES COMBINES DE LA VILLE
>  Fonction publique : agissez M. Valls !
>   Du nouveau sur la déontologie des fonctionnaires
>   Un audit à 109 000 € qui inquiète les personnels
  Recrutement et gestion des agents publics : le gouvernement fera la guerre aux discriminations
 Avril 2015
>  Revalorisation des traitements des agents : le gouvernement abat ses premières cartes
>  1er mai
>  Le droit de grève en danger à la Mairie de Paris !
>   Le COR dresse le portrait des retraités dans les territoires
 Mars 2015
>  CSP comptable : la Mairie ne sait plus quoi inventer pour attirer le personnel !
>  Casse de l'assistance informatique de proximité
 Février 2015
>  RÉUNION D'INFORMATION SYNDICALE
>  SIMPLIFICATION ADMINISTRATIVE = CAPHARNAUM
>  STATUT : QUI VEUT REELLEMENT D’UN LANCEUR D’ALERTE ?
>  L’EXTERNALISATION DES SERVICES
>  LA VILLE DE PARIS DEVIENDRAIT VERTUEUSE EN MATIERE D’ATTRIBUTION DE LOGEMENTS
>  42% des fonctionnaires repoussent leur départ à la retraite
>  Le gouvernement invite les fonctionnaires à lever le pied sur les emails
>  La garantie du pouvoir d'achat reconduite en 2015
 Janvier 2015
>  Certaines lois ne rendent pas service au statut
>  RTi : le dialogue social à la parisienne
>  Nouveau coup de pouce pour les agents les moins bien rémunérés
>  Conversion du compte épargne-temps en Cesu : un coup de pouce aux services à la personne
>  Réunion d'information syndicale SA
>  Réunion d'information syndicale TS
>  Dalle tragique au 121 avenue de France…
>  Nous sommes tous Charlie
>  Charlie Hebdo
>  Rien n'a changé depuis 400 ans
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
+ Année 2011
Le Webmester et vous
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :
unsaparis@orange.fr

Vos permanents :


Mr Dominique M'GUELLATI :
dominique.mguellati@paris.fr
           01 43 47 84 43
Mlle Alexandra BRANDINI-BREMONT :
alexandra.brandini-bremont@paris.fr
           01 42 76 70 86

PP.jpg

Nouvelles

discriminations_au_travail.pngPublié le lundi 11 mai 2015

A l'issue du Conseil des ministres du 6 mai, la ministre en charge de la Fonction publique a fait un point d'étape de la mise en oeuvre des mesures de lutte contre les discriminations dans la gestion des ressources humaines annoncées il y a deux mois, lors du comité interministériel à l'égalité et à la citoyenneté.

Le Premier ministre a confié à Yannick L'Horty, professeur d'économie à l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée et spécialiste de l'emploi et des questions sociales, la mission d'évaluer "l'ensemble des voies d'accès aux trois fonctions publiques au regard des éventuels biais discriminatoires qu'elles comportent". La ministre en charge de la Fonction publique en a fait l'annonce dans une communication à l'issue du Conseil des ministres du 6 mai.
Lors du comité interministériel de lutte contre les discriminations du 6 mars dernier, le gouvernement soulignait que "les concours de la fonction publique ainsi que les voies de recrutement sans concours peuvent comporter des biais de sélection et conduire à une forme de reproduction sociale qui prive une partie de nos concitoyens de la possibilité réelle d'accéder à la fonction publique lorsqu'ils le souhaitent". La mission, qui réunira des experts de plusieurs disciplines, remettra son rapport au printemps 2016. "Sur la base de ses constats, les mesures correctrices seront mises en œuvre par les employeurs publics".
Dans sa communication, Marylise Lebranchu évoque la mise en œuvre des autres orientations définies le 6 mars dernier. Pour "mieux ouvrir la fonction publique sur la société", le gouvernement prépare "une nouvelle voie d'accès à la fonction publique", indique-t-elle. Il devrait s'agir d'une "nouvelle procédure de pré-recrutement sur contrat, ouvert aux jeunes de moins de 28 ans et sur critères sociaux, donnant vocation à la formation, au tutorat et, dans des conditions qui seront concertées à l'accès aux catégories A, B et C de la fonction publique", précisait le gouvernement, le 6 mars dernier. Le dispositif sera créé par une disposition du projet de loi relatif à la déontologie et aux droits et obligations des fonctionnaires, que le Parlement doit examiner en première lecture d'ici à la fin de l'année.

Développement de l'apprentissage

Toujours dans le but de réduire les inégalités d'accès à la fonction publique, la ministre confirme la mise en place de nouvelles classes préparatoires à l'accès aux concours de catégorie A. En 2016, 1.000 places de préparation à ce type de concours seront offertes dans l'ensemble des écoles de service public des trois fonctions publiques. La mise en œuvre d'un plan de développement de l'apprentissage, qui doit faire l'objet ce mois-ci de propositions d'une mission confiée au conseiller d'Etat Jacky Richard, est par ailleurs toujours au programme.
L'ouverture des jurys de recrutement dans la fonction publique à des personnalités extérieures est, elle aussi, confirmée. En plus, dans la fonction publique territoriale, les employeurs et les centres de gestion auront l'obligation de mettre en place un comité de sélection pour les recrutements sans concours en catégorie C. Pour cela, une disposition sera insérée dans le projet de loi "déontologie". En outre, les membres des jurys de recrutement et comités de sélection seront formés à la prévention des discriminations.
Enfin, le gouvernement appelle les employeurs publics à être "exemplaires" en matière de gestion des ressources humaines. Notamment, il encourage les collectivités territoriales à être candidates aux labels "diversité" (qui vise à prévenir les discriminations et à promouvoir la diversité) et "égalité entre les femmes et les hommes".
 

Thomas Beurey / Projets publics


^ Haut ^