Législation générale
Réglementation Paris
Réforme catégorie B
Nouvelles défraîchies
+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
 -  Année 2011
 Décembre 2011
>  ADIEU !
>  Joyeux Noël et bonne année !
>  Une simple ligne suffit pour être mis à la porte !
>  Elle approche à petits pas : la retraite
>  BIBLIOTHEQUE DU PERSONNEL : SILENCE ON FERME !
>  APPEL DES SYNDICATS CFDT CGT FSU UNSA
>  Bas salaires : une petite indemnité sur la paie du mois de décembre
>  Valérie Pécresse veut une "révision générale des politiques locales"
>  REORGANISATION DE LA DRH
>  AUGMENTATION DU TEMPS DE TRAVAIL DES FONCTIONNAIRES SANS REMUNERATION SUPPLEMENTAIRE DE QUI SE MOQUE-T-ON ?
 Novembre 2011
>  Des millions d'Européens veulent travailler plus
>  Égalité hommes-femmes dans la FP
>  Contre la fermeture de la bibliothèque Morland : argumentaire très étayé d'une farouche opposante
>  L'histoire moderne de l'homme politique est finie
>  Lettre à Mme Errecart - ratios promus-promouvables SA
>  Les organisations syndicales CFDT, CGT, FSU, Solidaires, UNSA appellent à la mobilisation
>  De quoi l'encadrement est-il le nom ?
>  GIPA (garantie individuelle du pouvoir d'achat) 2011
>  Préavis de grève dans la fonction publique européenne
>  NON A UN JOUR DE CARENCE POUR LES AGENTS PUBLICS !
>  QUID DES ELECTIONS PROFESSIONNELLES A PARIS ?
>  Discrimination au recrutement sans concours à la Ville de Paris
>  Maïté Errecart
>  Les syndicats européens vent debout contre la libéralisation du rail
>  Identité numérique : les réserves de la Cnil et de la commission des lois du Sénat
>  Comparatif : le temps de travail dans les Etats membres
>  Nouveau relèvement du plafond de l'aide à l'acquisition d'une complémentaire santé
 Octobre 2011
>  Pourquoi la libéralisation des services publics fait monter les prix
>  Liberté publique : un maire perd son procès, au final contre un blogueur 
>  Le Comité des régions appelle à développer la mobilité européenne des agents territoriaux
>  Thomas Jefferson : un visionnaire !
>  Delanoë, l'emploi, et les syndicats
>  Ecogestes
>  Santé et sécurité au travail
>  Ca déménage !
>  Un impôt sur notre santé ? C’est non !
>  Ville numérique : un projet de gouvernance plus que de technologie
>  Manif du 11 octobre 2011
>  Salariés : soyez désagréables !
>  Factures : ça coince !
 Septembre 2011
>  Fermeture de la bibliothèque Morland (suite)
>  Réforme des retraites et fonction publique
  Négociation sur les moyens syndicaux
>  Conditions de travail...
>  Vacances en direct (VED)
>  Primes et indemnités
>  Salaires des territoriaux : un verre à moitié plein ?
>  Intéressement collectif : le décret est paru pour l'Etat, les collectivités restent dans l'attente
>  Le déficit de la France
 Août 2011
>  Nouvelle tentative de fermeture de la bibliothèque Morland
 Juillet 2011
>  Intéressement, nouvelles CAP, entretien individuel... où en est la loi dialogue social ?
>  Recensement 2008
 Mai 2011
>  Animateurs territoriaux : le décret sur le nouveau cadre d'emplois est paru
>  Des indicateurs contre la dictature du PIB
>  Agents contractuels : le projet du gouvernement fidèle à l'accord du 31 mars
>  Télétravail dans la fonction publique : le gouvernement veut passer à la vitesse supérieure
>  17e Forum Retraite organisé par la Caisse des Dépôts
>  RGPP : les raisons de la colère des maires
>  Un guide pour lutter contre la précarité des agents territoriaux
 Avril 2011
>  UNSA-info La lettre en ligne de l’UNSA nationale
>  UNSA-info La lettre en ligne de l’UNSA nationale
>  Les agents de l'Etat sont-ils des aliens ?
>  Script du chat Réforme de la catégorie B - jeudi 3 mars 2011
 Mars 2011
>  Réforme cat B - flash info Mairie de Paris
>  Nouvelles de Localtis - lettre d'info des collectivités locales
>  Infos UNSA nationale
>  Infos UNSA nationale
 Février 2011
>  Infos UNSA nationale
Vrai contact
Restons en contact !

Pour nous joindre, une seule adresse :

unsaparis@orange.fr

Nouvelles

(source localtis.info)

Négociation sur les moyens syndicaux : un relevé de conclusions présenté le 29 septembre

Fonction publiquePublié le jeudi 22 septembre 2011nego.jpg

Ouverte en juillet 2010, la négociation sur les moyens des syndicats de la fonction publique devrait se conclure le 29 septembre prochain. Les principaux intéressés n'ont toujours pas la certitude que les moyens dont ils bénéficient aujourd'hui leur seront maintenus.

A moins d'un mois des élections professionnelles à l'Etat et dans les hôpitaux – qui se dérouleront le 20 octobre - le gouvernement peine à achever la négociation sur les moyens syndicaux dans la fonction publique. Avec plusieurs jours de retard sur le calendrier prévu, le ministre de la Fonction publique présidera, le 29 septembre, une réunion avec les organisations syndicales, qui devrait être la dernière sur ce thème.
Le gouvernement a renoncé à proposer à ses interlocuteurs un protocole d'accord ouvert à leur signature. Seul un relevé de conclusions unilatéral leur sera présenté. Le ministre de la Fonction publique et son équipe ont en effet sans doute craint que les organisations syndicales ne refusent d'apposer leur paraphe.
Lors d'une séance de travail avec les syndicats, le 19 septembre, le directeur de cabinet du ministre a pourtant fait plusieurs concessions. Il s'est engagé notamment à revenir sur la limitation des moyens des organisations syndicales interprofessionnelles. En outre, le gouvernement a fait un pas en arrière sur l'attribution d'un local syndical. Aujourd'hui, celle-ci est obligatoire dès lors qu'une administration ou une collectivité locale emploie 50 agents à temps plein ou à temps partiel. Cette obligation devait, demain, se déclencher à partir de 100 agents. Le gouvernement accepterait finalement le retour à 50 agents, mais ceux-ci seraient comptés en équivalents temps plein. Les syndicats continuent à protester. Le représentant du ministre a, par ailleurs, accepté un compromis avec les syndicats sur la question de la transparence des moyens accordés à ceux-ci.

Les petits syndicats, "évincés"

Au-delà de ces évolutions, la réunion a surtout confirmé la nouvelle règle d'attribution des moyens syndicaux : 50% en fonction des voix obtenues lors des élections professionnelles et 50% en fonction des sièges détenus aux instances de la fonction publique. En fin de compte, ce jugement de Salomon ne satisfait pas complètement les grandes centrales syndicales, qui telle la CGT, réclamaient une affectation des moyens essentiellement en fonction du nombre des sièges. Quant aux petits syndicats, qui militaient pour la prise en compte prioritaire des voix, ils sont sous le choc. Pour obtenir par exemple un siège au sein du conseil supérieur de la fonction publique de l'Etat, les organisations syndicales devront recueillir au moins 6,5%, voire 7% des voix aux élections. "Il y aura un effet d‘éviction terrible pour les organisations qui n'obtiendront pas de siège", commente Denis Lefebvre, secrétaire général de la CFTC des agents de l'Etat. Un syndicat qui se trouve précisément sur la sellette du fait des nouvelles règles. Son dirigeant accuse, par conséquent, le gouvernement de porter "atteinte à la diversité syndicale".
Les organisations syndicales attendent encore du ministre qu'il s'engage réellement sur le maintien de leurs moyens. La dernière réunion ne les pas totalement rassurées sur ce point. "D'un côté, on nous dit que les moyens seront constants. D'un autre côté, on n'a pas de chiffre et on nous renvoie à un examen ministère par ministère", souligne Denis Lefebvre qui conclut que "le discours n'est pas clair".

Thomas Beurey / Projets publics


^ Haut ^